Conseil des Etats

18 juin 2019 15:04; Act: 18.06.2019 15:26 Print

Le silence des voitures électriques divise à Berne

Trop silencieuses, les automobiles fonctionnant à l'électricité devront faire du bruit. Le Conseil des Etats est partagé.

Dès juillet 2019, les voitures électriques suisses devront embarquer un système AVAS (Acoustic Vehicle Alerting System).
Sur ce sujet
Une faute?

Mardi au conseil des Etats, les voitures électriques ont fait parler d'elles. D'un côté, le Conseil des Etats a soutenu une motion de Claude Hêche (PS/JU) demandant à ce que les mesures pour lutter contre la pollution sonore soient améliorées, de l'autre, peu avant, Konrad Graber (PDC/LU) se demandait s'il était vraiment nécessaire que les voitures électriques produisent un bruit artificiel.

«Produire du bruit artificiellement relève presque de la schizophrénie, alors même que le bruit existant est déjà suffisamment nuisible pour la santé et générateur de stress», avait-il affirmé lorsqu'il a déposé son interpellation en mars dernier. Dès juillet 2019, les voitures électriques suisses devront embarquer un système AVAS (Acoustic Vehicle Alerting System).

La Suisse a repris la législation européenne en la matière. La plupart des véhicules vendus en Suisse sont déjà équipés de ce module. Il était proposé parfois en option, il devrait d ésormais être monté de série. Pour l'instant, à l'arrêt, les voitures ne doivent pas faire de bruit.

(nxp/ats)