Suisse

26 août 2018 11:25; Act: 26.08.2018 11:38 Print

Le temps d'enseignement au gymnase en baisse

Les objectifs d'enseignement requis par les universités n'ont pas varié tandis que le temps d'enseignement dans les gymnases a diminué jusqu'à 10%.

storybild

Le temps manque pour approfondir les contenus dans les gymnases. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Une étude de la Société suisse des professeurs de l'enseignement secondaire (SSPES) publiée dimanche révèle que le temps d'enseignement dans les gymnases suisses, surtout alémaniques, a fortement diminué ces 30 dernières années. Et ce, malgré l'augmentation des exigences auxquelles ils font face, relève la Société.

Selon l'étude menée par Lucius Hartmann, vice-président de la SSPES, le temps d'enseignement dans les gymnases a diminué jusqu'à 10% dans certains cantons depuis l'introduction du règlement de reconnaissance des maturités. Dans le même temps, les objectifs d'enseignement requis par les universités n'ont pas varié, note la SSPES dans un communiqué.

La diminution maximale de temps d'enseignement a été relevée dans le canton de Saint-Gall (-10,7%). Il est suivi par ceux de Berne (-9,8%), Soleure (-7,8%) et Bâle (-7,2%). La tendance est nettement moins perceptible en Suisse romande. Si le Valais a vu son temps d'enseignement dans le secondaire reculer de 2,5% et Genève de 0,5%, Neuchâtel reste stable (0%), alors que Vaud et Fribourg enregistrent même une légère augmentation, de respectivement 3,7 et 0,8%.

Plus de temps pour l'informatique

La SSPES est convaincue du fait que l'enseignement dans les gymnases reste «de haute qualité», mais estime que le temps manque pour approfondir les contenus et acquérir de manière durable les compétences attendues par les hautes écoles et la société.

Elle demande donc aux responsables politiques de mettre à la disposition des élèves de gymnases le temps nécessaire, notamment pour mener à bien les nouveaux objectifs d'enseignement, comme par exemple l'étude de l'informatique.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Sayrien le 26.08.2018 13:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De quoi parle-t-on

    Il faut savoir aussi si on parle des heures figurant sur lhoraire ou celles effectivement enseignées. Ayant constaté lannée dernière pour ma fille au gymnase de Morges, le nombre de cours annulé a cause de labsence de professeur, cest hallucinant.

  • Suisse le 26.08.2018 14:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci

    La capacité denseignement aussi a baissé. Quand on voit le nombre denseignants français qui enseignent chez nous ça fait flipper

  • Bac -25 le 26.08.2018 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La revanche des médriocres

    Les incultes et les ignares qui ont été incapables de satisfaire au standards minimaux pour poursuivre des études supérieures vont se lâcher pour fustiger les profs et le système scolaire responsables, à leurs yeux uniquement, de leurs échecs à répétition.

Les derniers commentaires

  • Nixxon le 26.08.2018 20:27 Report dénoncer ce commentaire

    Salaire à la hausse

    Les salaires des enseignants n'ont eux pas baissé.

    • Avygael le 26.08.2018 23:21 Report dénoncer ce commentaire

      @Nixxon

      Ce ne sont pas non plus les enseignants qui ont demandé des baisses des horaires de cours: ce sont même eux qui demandent une hausse, comme stipulé dans l'article.

    • Sylvain le 26.08.2018 23:50 Report dénoncer ce commentaire

      Gnagnagna

      Le salaire est proportionnel aux heures enseignées, pas à l'horaire des élèves. Faites un petit effort...

    • Spirou le 27.08.2018 07:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Avygael

      Normalement dans le canton de Fribourg une nouvelle évaluation de chaque poste de travail à l'état doit être faite ... Changement du système de la grille salariale avec le groupe Evalfri ... Pour le moment ce ne sont que les jobs des " petites mains" qui ont été touchés et là personne ne leur a demandé leur avis ... On verra la réaction quand on passera l'instruction à la moulinette! En fait il suffit d'avoir un papier universitaire et on ne vous touche pas .... Des économies sur les bas salaires afin de garantir les hauts salaires ....

    • Avygael le 27.08.2018 08:54 Report dénoncer ce commentaire

      @Spirou

      En même temps, on ne trouve pas des diplômés universitaires aussi facilement que des employés de commerce, par exemple... Et franchement, dites-moi une tâche que fait un employé de commerce qui ne peut pas être faite par n'importe quel autre employé de commerce, avec grand max une petite semaine de formation? Plus les gens sont spécialisés, plus ils sont difficiles à remplacer. Dès lors, oui, les emplois sont mieux protégés et c'est normal. Libre à chacun de tenter sa chance pour décrocher ces emplois.

    • Spirou le 27.08.2018 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Avygael

      Mais ce qui devient inquiétant cest que lon embauche des docteurs en lettres pour faire des travaux de secrétariat ... en plus à luni .....

    • Avygael le 27.08.2018 16:52 Report dénoncer ce commentaire

      @Spirou

      Alors là, de deux choses l'une: soit ce n'est pas vraiment du travail de secrétariat et leurs compétences sont nécessaires, soit ces personnes pratiquent un métier pour lequel ils sont surdiplômés et sous-payés.

  • Trump le 26.08.2018 19:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si

    le temps d'enseignement baisse le niveau des élèves aussi non ?

    • Avygael le 27.08.2018 08:56 Report dénoncer ce commentaire

      @Trump

      Ce n'est pas le temps d'enseignement mais plutôt le niveau des évaluations qui détermine le niveau des élèves. Moins de temps de cours implique, en revanche, plus d'implication personnelle des élèves et une nécessité de bosser par soi-même, ce qui n'est pas vraiment un réflexe chez les gymnasiens, d'habitude (en même temps, vu qu'à ce stade, beaucoup de profs en sont encore à leur faire recopier le cours, je comprends qu'ils manquent d'autonomie, pour le boulot).

  • @ Trumpskids le 26.08.2018 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Etude chomage allocs

    Bof.. de toute facon les cours de gymnastique ca sert a rien;)

  • Ben le 26.08.2018 19:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lol

    "Gymnase".... ploucs détectés !!

    • Avygael le 26.08.2018 21:00 Report dénoncer ce commentaire

      @Ben

      Le terme "gymnase" est le plus répandu en Suisse, si je ne m'abuse. Personnellement, j'ai grandi en parlant de collège mais bon...

    • Avygael le 26.08.2018 21:44 Report dénoncer ce commentaire

      @Ben

      C'est juste un mot... Si on devait juger des gens au nom qu'ils donnent à cette école, ce serait un signe de bêtise assez violent.

  • Mimi Manon le 26.08.2018 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Medstudent

    Le véritable souci est le fossé croisant entre les exigences des universités et le niveau des gymnasiens...Les gymnases passent de moins en moins de temps à consolider les bases dans les matières fondamentales. Résultat: un taux déchec incroyable dans les universités et EPF en première année.

    • Mendrisiotto le 26.08.2018 20:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mimi Manon

      Ce n est une fois de plus pas vrai, j ai une petite fille à l UNI qui fait son bachelor, qui a fait le gymnase en biologie avant, avec une moyenne de 5,6 général, Son travail de maturité 6 en oral 6 à l écrit .mais c est 6 mois de boulot.Elle maîtrise 3 langues parfaitement, l Italien, le français et l Anglais. Son master, elle le fera en Angleterre selon son désir. Son cursus scolaire est parti de lécole primaire comme tous les enfants Donc , les critiques sur les écoles sont erronées et non avenues

    • Generoso le 26.08.2018 21:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mendrisiotto

      Donc...! Vivent les générations hâtives!

    • Avygael le 26.08.2018 21:47 Report dénoncer ce commentaire

      @Mimi Manon

      A mon humble avis, les échecs en première année des EPF sont normaux. On parle de jeunes qui ont été pris par la main toute leur vie, protégés, etc... Pour beaucoup, ils se retrouvent pour la première fois de leur vie à vivre hors du giron familial et profitent un peu trop de leur liberté nouvellement acquise. En général, ce sont ceux qui ont la tête sur les épaules, qui réussissent. Les autres redoublent.

    • Spirou le 27.08.2018 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Mimi Manon

      C'est assez simple ... Le but est de nous faire croire que les 11 ans d'école de base obligatoire ont tout de même été un succès ... Après ces 11 ans, ce n'est plus le problème de l'école obligatoire mais celui de l'étudiant .... Pas seulement pour la poursuite d'études mais aussi pour un CFC ... Incapable de faire une règle de trois mais sorti du CO avec un diplôme !!!! Regardez en France, cette année 88,86% de réussite au bac !!!! En quelques années le taux de réussite explose de 10% .....