Suisse

29 avril 2019 14:41; Act: 30.04.2019 09:58 Print

Le trafic de tabac à chicha «rapporte gros»

Selon les estimations des douanes helvétiques, près de 80% du tabac à narguilé consommé en Suisse a été importé de manière illégale.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

«Je connais des gens qui sont passés du trafic de drogue au trafic de tabac à chicha. C'est moins dangereux et ça rapporte gros.» Interrogé dimanche par la «NZZ am Sonntag», cet individu connaissant bien le marché illégal en Suisse romande explique que la contrebande de ce produit est en plein essor dans notre pays.

Selon lui, on peut encaisser jusqu'à 2000 francs de bénéfice, avec une tonne de tabac. De récentes saisies effectuées à Zurich et à Bâle prouvent que le phénomène touche la totalité de la Suisse.

Urs Bartenschlager, vice-directeur de l'Administration fédérale des douanes (AFD), confirme: «Nous pensons qu'environ 80% du tabac à narguilé consommé en Suisse n'a pas été importé de manière légale.» Selon le journal, cela concernerait tant les privés que les professionnels, gérant des bars à chicha.

Une source souhaitant rester anonyme explique ainsi: «La plupart de ces établissements ont dans leurs étalages des boîtes à tabac achetées légalement, qu'ils remplissent avec du produit de contrebande.»

Grosses saisies

Selon Abou Heba Houssam, anciennement le plus gros importateur de tabac à chicha en Suisse, la Confédération est en partie responsable de ce marché noir florissant. Berne a en effet décidé, en mai 2015, de fortement augmenter l'impôt à l'importation.

Depuis, l'impôt sur le tabac se compose d'une part spécifique de 38 francs par kg ainsi que d'une part de 25% du prix de vente au détail et non plus 12% comme c'était le cas auparavant.

Conséquence? Depuis cette hausse de l'impôt, l'importation légale du tabac à narguilé a fortement chuté. Elle a ainsi passé de 860 tonnes en 2014 à 50 tonnes en 2018. En contrepartie, les douanes ont multiplié les descentes. En janvier de cette année, elles ont saisi 1,4 tonne de tabac importé illégalement dans un entrepôt à Zurich.

En début d'année, elles ont aussi mené quatorze perquisitions en Suisse alémanique, permettant la saisie de 850 kilos de tabac à narguilé issus de la contrebande.

(ofu)