Pétition contre les 60 tonnes

18 juin 2009 10:28; Act: 18.06.2009 10:38 Print

Les 60 tonnes malvenus en Suisse

La discussion au sein de l'UE sur l'introduction de camions 60 tonnes déteint jusqu'en Suisse.

Une faute?

L'Association Transport et environnement (ATE) a remis jeudi à la Chancellerie fédérale à Berne une pétition munie de 30'000 signatures contre ces mastodontes.

«La hausse de la limite de 40 à 60 tonnes est une véritable bombe à retardement», a averti l'ATE. Et de prédire une hausse du trafic routier et une remise en question du transfert des marchandises de la route au rail, avec à la clé des effets négatifs sur la sécurité et la santé. Les risques d'accidents et d'incendies dans les tunnels augmenteront, car ces poids lourds mesurant jusqu'à 25 mètres auront besoin de plus de temps pour dépasser.

L'organisation conteste en outre l'argument écologique avancé par ceux qui font valoir une réduction du nombre des trajets nécessaires pour transporter les mêmes quantités. A terme, les émissions de CO2 augmenteront de 2 millions de tonnes par an, selon une étude allemande.

Par cette pétition, l'ATE demande donc au Conseil fédéral de s'engager contre l'admission des «gigaliner» dans l'Union européenne (UE) et de ne pas céder comme à l'époque avec les camions 40 tonnes. Des 60 tonnes circulent déjà en Suède et en Finlande, tandis que des essais sont prévus dans divers pays.

(ats)