Wi-fi dans les gares

18 novembre 2013 11:22; Act: 18.11.2013 18:16 Print

Les CFF exploitent vos données personnelles

par David Maccabez - De plus en plus de gares proposent un accès gratuit à l'internet. Mais peu de gens savent que les CFF analysent comment ils surfent.

storybild

Le surf dans les gares va se généraliser peu à peu. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis peu, les pendulaires romands peuvent se connecter sans frais au web pendant une heure, dans quatre gares (Vevey, Montreux, Morges et Nyon). Après le succès des essais dans les gares alémaniques de Berne-Wankdorf, Burgdorf (BE) et Wetzikon (ZH), les CFF ont annoncé leur intention d'équiper en réseau sans fil les 100 plus grandes gares du pays d'ici à fin 2015. Lundi, cinq nouvelles haltes inaugurent le service (Zurich Altstetten, Dübendorf (ZH), Bülach (ZH), Thalwil (ZH) et Pfäffikon (SZ).

Mais est-ce vraiment gratuit? «Non», répond l'avocat spécialiste en droit des télécommunications Martin Steiger au «Tages-Anzeiger». Selon lui, les CFF enregistrent le numéro de téléphone, l'adresse MAC afin d'identifier l'appareil utilisé et le lieu, ainsi que la date et l'heure d'utilisation. «Les CFF peuvent se servir de ces informations pour dresser des profils de déplacements», explique l'avocat.

Comportement étudié

En acceptant les conditions générales de vente (CGV), le client autorise les CFF à recueillir ces données, à les utiliser et à les transmettre à des tiers, dans le pays ou à l'étranger. Le but: afin d'optimiser la circulation des personnes dans les gares, l'ex-régie fédérale analyse les habitudes de ses clients sur une base anonyme, selon le document des CFF.

Stefan Wehrle, porte-parole de l'entreprise, assure au quotidien zurichois qu'il n'est «pas prévu d'utiliser ces données à des fins publicitaires.» Même si les CGV l'autorisent, elles ne serviront pas à faire parvenir des courriels ou des appels de télémarketing.

Et le porte-parole de rajouter que tout est précisé dans les CGV. «Le client permet explicitement que les informations collectées soient analysées. Il s'agit d'un service gratuit, les voyageurs sont libres de s'en servir ou non.»

Protection des données?

Le «Tages-Anzeiger» se demande enfin si un tel consentement permet le stockage des informations et le dressage des profils. De plus, les CFF veulent garder les données pendant douze mois avant de les effacer. Or la loi ne permet de les conserver que pendant six mois, et ce à des fins policières ou judiciaires. En tout cas pas à des fins économiques.

Le préposé fédéral à la protection des données a annoncé vouloir clarifier les choses avec les CFF, explique son porte-parole Francis Meyer. L'ex-régie a déjà récemment été tancée pour avoir fiché ses clients sans qu'ils le sachent.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Martin Künzle le 18.11.2013 12:20 Report dénoncer ce commentaire

    Libre choix....

    Il me semble que les CFF ne forcent pas les gens d'utiliser le service gratuit. Tout le monde est libre d'accepter les conditions ou pas... Pareil au McDo, Starbucks, restaurants, ... et partout ou vous allez sur un WiFi avec inscription....

  • Yves D. le 18.11.2013 13:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gratuit...

    N'oubliez pas, quand c'est gratuit, c'est que le produit c'est vous.

  • Marc le 18.11.2013 12:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    gratuit n'existe pas!

    Le gratuit n'existe pas, on a juste remplacé l'échange monétaire par un libre accès à nos données privées. Il faut juste en être conscient...

Les derniers commentaires

  • Alice? le 19.11.2013 11:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fliqués partout tout le temps

    Je me suis énervée avec la Redoute qui a toujours mal orthographié mon nom car j'ai reçu des quantités de publicités NOMINATIVES, avec les mêmes fautes dans mon nom. Les personne, très désagréable, m'a répondu que la vente et l'achat de listings était totalement légale. Alors clairement, pour toutes nos actions, nous sommes fliqués et considérés comme des biens a valeur monétaire ( fichiers clients vendus a prix d'or!! ) Penser que le "gratuit" existe encore, c'est vivre au pays des merveilles..

    • Culture Pub le 19.11.2013 12:36 Report dénoncer ce commentaire

      Encore à côté de la plaque

      On utilise tellement abusivement le terme de flicage pour tout et n'importe quoi qu'il finit par ne plus rien dire. La transmission des coordonnées à des sociétés tierces est une pratique commerciale qui n'a rien à voir avec une quelconque surveillance ou autre délire paranoïaque teinté d'anti-américanisme primaire. Elle est acceptée par le client dans le cadre d'une législation existante. Tu ne veux pas de pub? Déplace-toi au magasin et paye cash. Dans le cas contraire, en général tu l'acceptes tacitement.

  • Thomas Thurler le 18.11.2013 21:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Laisser nous surfer gratuitement ! 

    Que ceux qui refusent les conditions, ne les acceptent pas et surfent en 3G.

    • Jean Impayable le 19.11.2013 00:47 Report dénoncer ce commentaire

      La gratuité n'existe pas

      exact en livrant de toute facon vos données aux operateurs... mais les gens preférent peut-être payer pour les hotspots hors de prix de Swisscom, tout en livrant de la meme maniere les données..

    • Thomas Thurler le 19.11.2013 08:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Il y avait d autres choses ....

      Une bonne partie de mon post a été censuré !

  • UnJeuneDe22Ans le 18.11.2013 21:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gérer un budget ?

    Entre ceci et le "lounge" première classe, les CFF ont du fric à dépenser... N'en auraient-ils pas pour faire baisser le prix des billets et abonnements ? Franchement, à quand, en Suisse, on apprendra à gérer l'argent au lieu de le dépenser dans tout et n'importe quoi. Toujours augmenter les taxes, abonnements, etc. pour du fric jeté par la fenêtre...

    • Dima le 18.11.2013 22:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      ...

      Ca vous arrive de réfléchir de temps en temps?

    • Christophe le 19.11.2013 06:40 Report dénoncer ce commentaire

      ABE...

      apparement ce n'est pas votre cas Dima...

  • john fear le 18.11.2013 21:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ET ALORS

    les villes peuvent faire de même j ai rien à caché de toute façon internet et beaucoup trops cher en Suisse

    • Cochise le 19.11.2013 09:28 Report dénoncer ce commentaire

      Si vous avez quelques chose a cacher !

      Tout le monde a quelques chose a cacher même si vous en êtes pas consient. C'est de votre devoir de citoyen de refuser des offres comme celle-ci. Regardez cette conférence, elle vous ouvrira peut-etre les yeux...

  • Edgar Centrale le 18.11.2013 20:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CéouFouF

    En tout cas ça va pas les aider à être à l'heure hahaha !!! Les CFF feraient mieux de s'occuper de l'essentiel plutôt que de connaître les habitudes des voyageurs...

    • paul le 18.11.2013 21:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      juste

      exactement !!!!!!