Suisse

14 juillet 2019 08:40; Act: 14.07.2019 12:40 Print

Les CFF vendent leurs vieux trains sur internet

L'ex-régie fédérale se débarrasse de ses véhicules désuets pour des raisons écologiques mais aussi économiques.

storybild

Il faut débourser 200 000 francs pour s'offrir ce train. (Photo: DR/sbbresale.ch)

Sur ce sujet
Une faute?

Les CFF mettent un peu de beurre dans leurs épinards en vendant des anciennes locomotives, rails et aiguillages qui ne servent plus. La compagnie ferroviaire a récemment ouvert un magasin d'occasions en ligne. Les premières affaires ont été conclues.

Le site SBBresale.ch offre tout ce qui peut réjouir les enthousiastes du rail, relate dimanche le SonntagsBlick. «Nous avons communiqué le lancement en interne la semaine dernière pour voir s'il y a des intéressés», explique le porte-parole des CFF Stephan Wehrle.

Sur 33'000 collaborateurs, il devrait sans doute y en avoir. Les CFF visent en premier des marchands professionnels et des entreprises industrielles. Mais l'offre s'adresse également aux ferroviphiles privés, amis du rail ou clubs de fans qui souhaitent utiliser le vieux matériel ferroviaire comme ornement, poursuit Stephan Wehrle.

Un transformateur triphasé

D'après le site, certains acheteurs ont déjà saisi l'occasion. Un transformateur triphasé est parti pour 75'000 francs, tout comme trois aiguillages des années 2002 et 2003 pour des sommes comprises entre 25'000 et 29'000 francs.

En revanche deux rames automotrices à 800'000 et 1,3 million de francs attendent toujours preneur. De même qu'un train d'extinction et de sauvetage pour un million ou une locomotive diesel-électrique pour 200'000 francs.

Les CFF connaissent l'identité des acheteurs. Ceux-ci n'ont pas à expliquer pour quelle raison ils souhaitent acquérir tel ou tel objet. «Si nous devons constater que quelqu'un fait des achats systématiques pour ensuite revendre le matériel, nous tenterons d'y mettre un terme», souligne Stephan Wehrle. Ce commerce peut toutefois difficilement être évité totalement.

L'assortiment en ligne doit être rapidement étendu. L'ensemble des divisions des CFF peuvent proposer des objets. L'objectif principal est la gestion du matériel dans une idée d'économie durable. Autre point positif, ces ventes allègent le budget de l'entreprise.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Palpatine le 14.07.2019 10:15 Report dénoncer ce commentaire

    Quelle ironie!

    Super, cette rentrée d'argent va sûrement permettre de baisser le prix des billets!

  • PoisonTwD le 14.07.2019 10:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pauvres

    Ils manquent cruellement d'argent en plus... le bonus du patron cela coûte cher

  • s. b le 14.07.2019 10:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    même rengaine

    Écologique en Suisse.. 2eme main dans les pays en voie de développement, qui pour eux, l écologie passe au second plan. A force de devoir dépenser de l énergie et de l argent à la place des autres, on finira par s esouffler..

Les derniers commentaires

  • train-train le 15.07.2019 08:03 Report dénoncer ce commentaire

    train

    Toutes mes excuses c'est STADLER RAIL et non Stalder.

  • train-train le 15.07.2019 07:56 Report dénoncer ce commentaire

    train

    Pendant ce temps, l'entreprise Stalder ( matériel ferroviaire) réussit des coups de maîtres en vendant du savoir -faire Suisse aux pays étrangers ,alors que la Suisse achètent à bas prix chez Bombardier des trains à problèmes .Bravo Stalder.

    • Grabu le 16.07.2019 02:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @train-train

      Juste. Mais ça n a rien à voir avec l Article...

  • Julien le 14.07.2019 21:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chère

    Ben c'est pas donné !!!

  • Raoul le 14.07.2019 17:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Swisstrain And co

    tant que ça fini pas a pourrir du côté de Payerne ...

  • Jean-pierre lobet le 14.07.2019 16:44 Report dénoncer ce commentaire

    Mr

    Comme toute autre entreprise, gérer son stock est nécessaire, jplobet