Commerce

28 février 2019 10:51; Act: 28.02.2019 11:08 Print

Les Suisses achètent toujours plus en ligne

L'électronique grand public est l'assortiment le plus plébiscité par les Suisses lors de leurs achats sur internet.

storybild

Le commerce en ligne croît à nouveau plus vite que le commerce classique, souligne l'étude. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Suisses achètent de plus en plus sur internet. En 2018, leurs achats ont représenté 9,5 milliards de francs, soit une hausse de 10% par rapport à l'année précédente, selon une étude de l'Association de vente à distance (ASVAD), en collaboration avec La Poste et l'institut GfK, parue jeudi.

L'essentiel de ce montant, 7,6 milliards, a été dépensé sur des plateformes d'achats en Suisse, le reste a été dépensé à l'étranger par les consommateurs helvétiques.

L'électronique grand public (2,1 milliards) est l'assortiment le plus plébiscité, en hausse de 6,4%. Un tiers du volume total de l'électronique grand public est désormais vendu sur en ligne, selon l'ASVAD.

Forte part de la vente de nourriture

Le deuxième segment le plus populaire est celui de l'habillement et des chaussures. Malgré les baisses des prix, ce secteur a pu croître l'an passé en Suisse ( 9,6%) et a comptabilisé 1,8 milliard de francs.

Une des particularités suisses est la forte part de la vente de nourriture sur la toile, selon l'étude. En 2018, les produits alimentaires, le vin et les capsules de café ont cumulé presque 1 milliard de francs de ventes.

La part des livres et CD a elle aussi progressé, atteignant une croissance de 12,5% par rapport à 2017. Les ventes des distributeurs suisses comme Orell Füssli, Exlibris et confrères ont cumulé 270 millions de francs sur le web.

«Le commerce en ligne croît à nouveau plus vite que le commerce classique», note l'étude. Les consommateurs suisses commandent déjà en ligne 16% de produits non alimentaires. Les auteurs estiment que la part de ces achats grimpera à 20% d'ici 2020.

Une pluie de petits colis

L'Association de vente à distance relève une ombre au tableau: 33 millions de petits paquets de marchandises, pour la plupart hors TVA et droits de douane, sont arrivés en Suisse en 2018, soit une hausse de 20%, comparé à 2017. Parmi eux, 23 millions d'envois depuis l'Asie. «Le législateur est tenu de prendre des mesures (TVA, obligations de déclaration et respect des normes de sécurité suisses).»

Evoquant ses perspectives pour 2022, l'association part du principe qu'une concurrence croissante permettra de tirer les prix vers le bas, les détaillants proposant directement leurs produits à leurs clients. «La pression sur les prix dans le secteur non-alimentaire va s'accentuer. Les articles d'électronique grand public, l'habillement et les meubles peuvent être achetés sur internet en Suisse à des prix quasi identiques à ceux de l'étranger».

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Yorglaa le 28.02.2019 11:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Logique

    Comme les villes ne laissent plus approcher les voitures on achète sur le web ... logique ! Dommage pour les petits commerçants mais on ne peut pas impunément embêter les gens et espérer qu'ils continuent à venir dépenser en ville.

  • Sara le 28.02.2019 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    Taxes par ci, taxes par là !!

    Quand on voit le prix des taxes en Suisse, évidemment qu'on achète à l'étranger, là où l'article identique au magasin du coin sort de l'usine et ne passe pas entre 5 mains qui se font des bénéfices de 500%

  • Gio le 28.02.2019 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Même service

    Quand tu as un service déplorable en te rendant dans un commerce à Genève ben tu commandes en ligne

Les derniers commentaires

  • jjeje le 21.03.2019 13:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pfff

    lorsqu'apres 3 magasins ou tu cherche à acheter 1 produit qu'ils n'ont pas, et disent il faut commander sur internet.... faut pas s'étonner... et concernant les accessoires smartphones, genre coque vendue 70 balles... euh... 20x le prix d'achat directement en Chine, faut pas se foutre de la gueule des clients ! et arrêtez de dire on paie le service, surtout avec certains vendeurs qui ne savent même pas dire bonjour ou se défilent à la moindre demande de renseignement...

  • John Doe Lard le 28.02.2019 22:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Évidemment

    Quand tu vas dans un magasin pour une coque de protection pour ton téléphone plus un câble de recharge t'en a vite pour plus de 60.- alors qu'en ligne t'en a pour 10.-

  • Rutabaga le 28.02.2019 21:44 Report dénoncer ce commentaire

    Et votre place de travail qui vous fait

    C'est pas vous mais vos enfants qui iront travailler pour une poignée de riz ou un smig à l'étranger car il n'y aura plus personne en suisse pour engager du personnel, vu que tout est fabriqué et livré de l'étranger par internet! Pauvres suisses qui vivez dans la ouate. Le réveil sera plus brutal que vous ne l'imaginez!

  • Franck le 28.02.2019 20:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Désolé mais

    Ben moi j'en ai marre d'entendre soixante dix partout où je vais , alors je consomme en ligne ou caisse automatique

  • Gio le 28.02.2019 18:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hmm

    Pas grave les non résidents qui viennent bosser chez nous soutiennent les commerces en consommant chez nous