Tourisme

14 mai 2012 21:43; Act: 14.05.2012 21:52 Print

Les Suisses apprécient les îles grecques

Malgré la crise financière et politique qui affecte la Grèce, les Suisses continuent à apprécier les îles grecques pour leurs vacances estivales.

storybild

Attirés par les îles grecques, les Suisses préfèrent éviter Athènes, plus durement touchée par la crise. (Photo: Keystone)

Une faute?

La Crète vient en tête des destinations préférées, selon un sondage de l'ats auprès de plusieurs agences de voyages. Rhodes, Corfou et Samos figurent aussi au nombre des endroits recherchés. Chez Hotelplan, les réservations d'été pour ces îles ont augmenté de plus de 10% par rapport à l'année dernière, a dit la porte-parole du voyagiste de Migros, Prisca Huguenin-dit-Lenoir.

A l'inverse, la demande pour Kos, Mykonos et Santorin auprès d'Hotelplan a fléchi. Les grèves à répétition des équipages de ferries ont retenu les clients désireux de faire un parcours par les îles de moindre importance, relève Peter Brun, porte-parole de Kuoni.

Mais l'un dans l'autre, les îles grecques sont restées très prisées l'an dernier, et il sera difficile de faire mieux cet été, estime Mme Huguenin-dit-Lenoir. Les prix réduits des offres en raison du franc fort devraient avoir un effet positif, et pour l'heure il ne semble pas que les amateurs se rabattent sur la Turquie, encore meilleur marché.

Eviter Athènes

Chez TUI Suisse, les réservations pour la Grèce sont plus nombreuses qu'en 2011, assure son porte-parole Roland Schmid, même si elles ne remplissent pas encore les attentes. Mais les réservations tardives pourraient encore embellir le tableau.

M. Schmid relève par ailleurs que les Suisses profitent des possibilités qui leur sont offertes de se rendre directement sur les îles, pas ou très peu affectées par des grèves ou autres manifestations. Au contraire d'Athènes, que beaucoup de gens cherchent actuellement à éviter.

L'Afrique du Nord redémarre

Le tourisme redémarre également en Afrique du Nord, où les évènements politiques de l'année passée avaient découragé les visiteurs potentiels. La Tunisie est ainsi redevenue une des cinq principales destinations des Suisses pour cet été, constatent les voyagistes. L'Egypte également recommence à attirer des visiteurs.

De même, les voyagistes ne constatent pas de chute de la demande pour les pays du sud de l'Europe affectés par la crise de la dette, comme l'Espagne, le Portugal ou l'Italie. Et les îles, comme les Baléares ou les Canaries restent des valeurs sûres.

(ats)