Berne

24 juin 2014 09:42; Act: 24.06.2014 13:27 Print

Les Suisses diraient oui à la caisse unique

Si les Suisses devaient voter maintenant sur la caisse unique, l'initiative populaire serait acceptée, révèle un sondage du Moniteur de la santé 2014 publié mardi.

Sur ce sujet
Une faute?

Quelque 49% des citoyens voteraient favorablement, contre 38% négativement, révèle un sondage du Moniteur de la santé 2014 publié mardi sur mandat de l'association des entreprises pharmaceutiques Interpharma. «Il ne serait pas surprenant que cette tendance s'accentue», a affirmé devant les médias Claude Longchamp. Le politologue n'a cependant pas voulu faire de pronostic sur l'issue du vote, prévu le 28 septembre.

Guerre des chiffres

Selon Claude Longchamp, cette tendance négative peut être expliquée par le fait que seuls 37% des sondés ont encore l'espoir de voir les primes baisser. Il y a une année, cette proportion se montait à 51% des personnes interrogées. Du côté des initiants, il s'agit pourtant de l'argument le plus percutant.

La question des coûts n'est toutefois pas encore jouée, selon Claude Longchamp. Les opposants à l'initiative, dont l'argument principal repose sur les coûts trop élevés induits par la caisse unique, ont eux-mêmes du mal à convaincre les citoyens. «La population se méfie des chiffres avancés par les deux camps», indique le politologue.

Faible participation

Reste à savoir qui prendra le dessus sur cette question d'ici la votation de septembre. La publication des primes, qui devrait arriver peu avant la votation, en constituera un aspect central. «Une difficulté pour les opposants», estime Claude Longchamp. L'issue du scrutin est d'autant plus ouverte que seuls 29% des personnes interrogées ont déclaré vouloir se rendre à coup sûr aux urnes, indique en outre gfs.bern.

L'initiative pour une caisse publique a été lancée par le PS, les Verts et d'autres organisations. Elle prévoit, pour l'assurance de base, la création d'une institution nationale avec des agences cantonales qui établiront les primes et les encaisseront.

La LAMal satisfait

Par ailleurs, le sondage de gfs.bern montre que le degré de satisfaction du système de santé tel qu'il est régi par l'actuelle loi sur l'assurance maladie (LAMal) a encore dépassé celui de l'année dernière. En 2014, 81% des sondés sont positifs ou plutôt positifs, contre 76% en 2013. Seuls 10% en tirent un bilan plutôt négatif.

Soutien au dossier électronique

Les personnes interrogées ont également émis un avis positif concernant le dossier électronique du patient. Quelque 69% des sondés sont favorables à son introduction et 26% y sont opposés. «Ce sujet n'a pas encore soulevé de controverses», a tenu à relativiser le politologue. Il faut donc prendre ces chiffres avec prudence.

Toutefois, les sondés veulent, à 85%, pouvoir décider eux-mêmes qui a accès aux données contenues dans leur dossier. Un point auquel tient également le Conseil fédéral: seuls les médecins et les spécialistes devraient pouvoir accéder aux dossiers des patients, après que ceux-ci leur en auront expressément donné le feu vert.

Exigence de transparence

Le Moniteur de cette année abordait également la question du financement, par l'industrie pharmaceutique, des formations continues dans le domaine médical. Presque trois quarts des sondés demandent une publication détaillée des sommes payées par les pharmas aux médecins et aux organisations. Si cette transparence est garantie, ce financement ne pose aucun problème pour 72% des personnes interrogées.

L'enquête conduite par gfs.bern a été réalisée auprès de 1210 personnes entre le 10 mars et le 6 avril. La marge d'erreur se situe à plus ou moins 2,9 points.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Commentaires sélectionnés

Je parie qu'une semaine avant la votation, on nous annoncera une très faible augmentation des primes pour 2015. La bonne méthode de Couchepin fera une nouvelle fois ses preuves. Mais le danger passé, les primes reprendront l'ascenseur... Comme toujours! – Un Vaudois

Caisse unique ou pas, rien ne va changer aussi longtemps que l'on met un assureur au centre du système de santé! Il est amusant de voir que l'on doit payer à pri-pri-priori les assureurs qui ne fournissent AUCUN soins, alors que ceux qui fournissent des soins sont payés à post-post-post-posteriori?! Avez-vous déjà vu un assureur faire faillite? Pour cause! Car ils n'assurent QUE ce qui n'arrive pas. C'est le SYSTÈME de santé qu'il faut changer. Pas de savoir s'il faut une caisse unique ou pas.... – MaurOli

Les caisses maladies continuent d'augmenter les primes alors qu'on passe toujours moins de temps dans les hôpitaux et que les génériques sont de plus en plus prescrits. Comme la comptabilité des assurances ne sont pas complètement transparentes, je voterai cette fois oui pour une caisse unique. Il serait bien d'y inclure les assurances complémentaires. – Neuhaus Anne-Marie

Les commentaires les plus populaires

  • Alejandro "el doctor" Sebastián le 24.06.2014 10:00 Report dénoncer ce commentaire

    votez oui

    La caisse unique est LA solution adéquate pour assainir les coûts de la santé en Suisse. Il convient, tant que de besoin, de la coupler avec des complémentaires privées qui -elles- sont intéressantes car économiqement compétitives. La base n'a pas pour vocation d'être rentable dès lors devrait demeurer une tâche régalienne de l'État.

  • Jean Bon le 24.06.2014 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    Assureurs = Voleurs

    Les aussureurs se sont assez enrichi sur notre dos. Ils ont fait des pertes astronomiques en bourse et se sont remboursés sur notre dos. Ils augmentent chaque année nos primes mais ne remboursent pas plus...

  • Neuhaus Anne-Marie le 24.06.2014 10:58 Report dénoncer ce commentaire

    Oui à la caisse unique

    Les caisses maladies continuent d'augmenter les primes alors qu'on passe toujours moins de temps dans les hôpitaux et que les génériques sont de plus en plus prescrits. Comme la comptabilité des assurances ne sont pas complètement transparentes, je voterai cette fois oui pour une caisse unique. Il serait bien d'y inclure les assurances complémentaires.

Les derniers commentaires

  • Multatuli le 25.06.2014 12:25 Report dénoncer ce commentaire

    surprise

    Si je pourrais donner un seul conseil à la population Suisse : informez-vous avant de voter car vous allez être surpris ...

  • GriGri le 25.06.2014 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Impôts

    Allez-y aujourd'hui sur bilan.ch, il y a une étude intéressante de l'OCDE: "Les classes moyennes en Suisse assez peu imposées" Il est possible de comparer la Suisse avec pleins d'autres pays. La caisse unique sera payée par nos impôts = augmentation! Les impôts doivent rester bas, c'est un avantage concurrentiel le plus important pour la Suisse. NON à la caisse unique!

  • marius le 25.06.2014 10:29 Report dénoncer ce commentaire

    Votation

    On peut toujours voter OUI pour la caisse unique, parce que de toutes façons, le CF ne mettra jamais en pratique la votation. Voire: décision du renvoi des criminels, voire: votation du 9 février écoulé. Le CF tournera toujours les choses à son avantage et ce n'est pas le cas dans cette votation qui leur demanderait trop de travail.

  • Wondering le 24.06.2014 19:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Simple calcul...

    "En 2014, 81% des sondés sont positifs ou plutôt positifs, [opinion concernant la lamal ] contre 76% en 2013. Seuls 10% en tirent un bilan plutôt négatif." Des lors, pourquoi changer??

  • Papilln le 24.06.2014 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un très grand OUI

    J'ai toujours pas compris pourquoi toulmonde est contre la caisse unique de maladie? On a qu'à instaurer la même chose que pour la SUVA (caisse accident) et qui est unique pour la Suisse depuis des années. Ça fonctionne très bien! Donc oui même un grand OUI. J'en ai marre du lobby des caisses maladies et de leur primes surdimensionnées. Et surtout d'être pénalisée dès que l'on a un problème de santé. Et en prime des réserves sur tout! Ça doit cesser!

    • Jan Becker le 25.06.2014 06:42 Report dénoncer ce commentaire

      Suva?

      La suva fonctionne? Avec 11% de frais administratifs, alors que les caisses maladie dépensent 5fr sur 100fr de primes en frais administratifs... En plus, la suva est un mauvais exemple puisque dès que le sinistre n' est plus pris en charge par la suva, ce sont les caisses maladie qui récupèrent le cas a indemniser.

    • Grand Pippo le 25.06.2014 08:26 Report dénoncer ce commentaire

      SUVA

      La SUVA a des couts de personnelle et immobilier entre 10 à 20%, l'assurance maladie uniquement 5.8%. La SUVA fait aussi de la publicité, même cacher sous le nom prévention. Il est toujours dit qu'une caisse unique devrait diminuer les couts. Raison assurance maladie directeur trop cher, voleurs etc. Si vous regardez les chiffres, une caisse unique ne peut fonctionner. Informez-vous un peu sur internet.

    • Sana D le 25.06.2014 15:32 Report dénoncer ce commentaire

      conseil votez NON !

      Faux arguments ! si votre employeur est assuré avec la SUVA et que leurs primes augmentent avez vous la possibilité de changer ? ne mélangez pas tout ! Dans ce cas on parle du libre choix de l'assuré de changer de caisse maladie quand il le souhaite, de choisir le médecin chez qui il veut aller et de ne pas accepter que nos impôts en prennent un coup suite au 2 milliars que cette rigolade couterait!

    • alucard le 25.06.2014 16:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      pas le choix

      on a le choix qu entre deux ou trois médecins sur les listes des assurances maladie. donc, argument en mousse!