Santé

11 juillet 2018 12:12; Act: 11.07.2018 12:37 Print

Les Suisses doivent faire plus attention avec l'alcool

L'Office fédéral de la santé publique a revu à la baisse sa recommandation d'alcool, la ramenant à deux verres par jour pour un homme et à un verre pour les femmes.

storybild

L'Office fédéral de la santé publique a revu à la baisse son repère de 2015 pour la consommation d'alcool. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Suisses doivent faire plus attention avec l'alcool. La Commission fédérale pour les problèmes liés à l'alcool a revu ses repères à la baisse: pas plus d'un verre pour les femmes, deux pour les hommes, et plusieurs jours d'abstinence par semaine pour tous.

La consommation d'alcool représente des risques pour la santé, et les effets dépendent souvent des quantités ingérées, rappelle vendredi l'Office fédéral de la santé publique dans un communiqué. Les individus ne sont pas égaux devant le problème, mais les derniers développements scientifiques ont amené la commission à faire des recommandations plus restrictives.

La limite de deux verres par jour, posée pour les hommes adultes en bonne santé, constitue un verre de moins que le repère de 2015. Les femmes ont elles droit à deux fois moins et doivent se contenter d'un seul verre.

Pas plus cinq verres

Un excès exceptionnel ne devrait pas aller au-delà de cinq verres pour Monsieur, quatre pour Madame. Une telle dose modifie le temps de réaction ainsi que la psychomotricité et relève nettement les risques d'accidents ou de maladie.

Pour des raisons de santé, les enfants et les adolescents ne devraient pas boire d'alcool du tout. Cette recommandation n'a pas changé. La consommation régulière d'alcool augmente le risque d'habitudes problématiques et affecte le développement du corps et du cerveau.

Eviter les cuites

Plus souvent victimes d'accidents et de blessures, les jeunes adultes devraient boire le moins souvent possible et à petites doses. «Les ivresses ponctuelles, en particulier, sont à éviter», maintient la commission.

L'abstinence totale reste de mise pour les femmes enceintes et celles qui allaitent. Si une mère boit tout de même en période d'allaitement, elle devrait attendre au moins deux heures avant de nourrir son enfant.

Rien de nouveau pour les personnes âgées. La quantité d'eau dans le corps diminuant avec le vieillissement, l'alcool se dilue dans une moindre quantité d'eau et les seniors sont plus sensibles à ses effets. Ils devraient faire encore plus attention à leur consommation pour éviter les accidents notamment.

Chacun doit de toute façon adapter sa consommation à son état de santé physique et psychique. L'attention et la capacité de réaction déclinent déjà après un verre d'alcool. Il faut donc éviter d'en boire avant toute activité exigeant une grande concentration, notamment pour prendre le volant, travailler ou faire du sport.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • le cantinier le 11.07.2018 12:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    soif

    moi je reste dans la limite des 2 verres par jour. j'ai juste revu la taille des verres !

  • Cardinal le 11.07.2018 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Abstinence

    Certes l'alcool tue, mais combien d'être humains sont nés grâce à lui ?

  • kronic le 11.07.2018 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    je vais commencer

    il faut vraiment que je commence à boire..... ça ira peut-être mieux...

Les derniers commentaires

  • Loading... le 14.07.2018 22:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mdr

    faudrait déjà commencer par faire la moral à nos cher politicien car en consommation d'alcool ils en ont à revendre. Et c'est eux les même donneur de leçon '' faite ce que je dis pas ce que je fais''. ABE

  • seb le 12.07.2018 13:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    C'est malheureux a dire mais ça deviens presque une obligation de boire si ont veux pas déprimé avec tout le frics que le canton nous vole et le peu qui nous reste pour sursvivre !!!

  • Jean Dumur le 12.07.2018 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    ÉGALITÉ !!

    La gauche va certainement faire des remarques concernant l'égalité H/F santé Mesdames

    • Claude le 12.07.2018 18:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Dumur

      Vous vous croyez drôle avec votre remarque à 2 balles?

  • Deb Orah le 12.07.2018 12:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À qui profite le mieux...

    Bien sûr quil faut faire attention avec lalcool mais ces mêmes hypocrites donneurs de leçon ne font rien non plus pour prévenir sur les conséquences et séquelles dans le corps. Ils mettent bien des images réalistes sur les paquets de clopes, pourquoi pas aussi sur les bouteilles par exemple ? Avec tout le fric que ça engendre, entre les pubs, lincitation à la consommation, etc, cest pas demain la veille quils vont se soucier de notre santé. Faut pas rêver. Un malade en moins, cest moins dargent pour les Pharmas.....

  • Valaisan pas terrible le 12.07.2018 11:37 Report dénoncer ce commentaire

    Recommendation de quoi encore?

    On a plus de risques de mourir d'ennui que d'une cirrhose dans ce pays.. l'OFSP allez boire un coup, ca va vous faire du bien!