Suisse

15 mai 2012 10:13; Act: 15.05.2012 15:42 Print

Les Suisses sont de grands travailleurs

En Europe, seuls les Islandais présentent un taux d'activité plus élevé. En contrepartie, les Helvètes, les femmes en particulier, sont de grandes adeptes du travail à temps partiel.

Une faute?

La part de la population suisse participant au marché du travail est passée entre 2001 et 2011 de 81,2 à 82,8%, selon les chiffres publiés mardi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). L'an dernier, au sein de l'UE/AELE, seule la population islandaise présentait un taux d'activité plus élevé, à savoir 84,5%. La moyenne de l'UE27 se situait à 71,2%.

Sondage
Avez-vous l'impression de trop travailler?
62 %
36 %
2 %
1264 participants

En Suisse, la forte implication de la population dans le marché du travail est contrebalancée par une proportion importante de personnes occupées à temps partiel: elle était de 33,7% en 2011. Seuls les Pays-Bas présentaient un taux de temps partiel plus élevé, de 49,1%, la moyenne de l'UE27 se fixant à 19,5%.

Si, en Suisse, le temps partiel constitue la norme chez les mères actives occupées, il reste exceptionnel chez les pères, relève l'OFS. Ainsi, en 2011, 82,7% des femmes actives occupées vivant en couple dans un ménage avec enfant(s) de moins de sept ans travaillaient à temps partiel; ce n'était le cas que de 8,6% des hommes dans la même situation. On note cependant chez ceux-ci une progression par rapport à 2001: ils n'étaient alors que 5,9% à travailler à temps partiel.

(ap)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Kurt Sempach le 15.05.2012 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    Travail et niveau de vie

    On n'a rien sans rien. Les suisses sont des bosseurs, ça se ressent à notre niveau de vie et à notre stabilité politique et économique. Pour comparer, les français sont tout le temps en grève ou en congé, ne travaillent que 35h par semaine et se plaignent sans arrêt. C'est normal qu'ils ne soient payés qu'au "SMIC" en ce cas là... l'argent ne nous est pas du ; il se mérite.

  • Jean Rit le 15.05.2012 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    Pfff

    Oui, les Suisses sont de grands travailleurs parce que le niveau de vie est tellement cher qu'on a pas trop le choix. Le sondage montre que 69% des personnes ont l'impression de trop travailler, par contre, 6 semaines de vacances sont refusées, cherchez l'erreur!?

  • jean le 15.05.2012 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    Adage

    Quel est l'abruti qui a dit une jour: "le travail c'est la santé".

Les derniers commentaires

  • Kurt Sempach le 15.05.2012 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    Travail et niveau de vie

    On n'a rien sans rien. Les suisses sont des bosseurs, ça se ressent à notre niveau de vie et à notre stabilité politique et économique. Pour comparer, les français sont tout le temps en grève ou en congé, ne travaillent que 35h par semaine et se plaignent sans arrêt. C'est normal qu'ils ne soient payés qu'au "SMIC" en ce cas là... l'argent ne nous est pas du ; il se mérite.

    • florian le 15.05.2012 16:42 Report dénoncer ce commentaire

      juste

      parfaitement d'accord !

  • jean le 15.05.2012 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    Adage

    Quel est l'abruti qui a dit une jour: "le travail c'est la santé".

  • Jean Rit le 15.05.2012 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    Pfff

    Oui, les Suisses sont de grands travailleurs parce que le niveau de vie est tellement cher qu'on a pas trop le choix. Le sondage montre que 69% des personnes ont l'impression de trop travailler, par contre, 6 semaines de vacances sont refusées, cherchez l'erreur!?

    • Sylvain =) le 15.05.2012 16:25 Report dénoncer ce commentaire

      Pk ? Parce que !

      Peut être que les Suisses sont assez intelligent pour penser que 6 semaines de vacances c'est le début de la fin de l'économie de leurs pays ? Un peu comme les 35 h en France, ils ont un bel exemple chez leurs voisins !

    • Kurt Sempach le 15.05.2012 16:29 Report dénoncer ce commentaire

      A propos

      de ces 6 semaines ; dites vous bien que la masse totale de travail doit être faite. Ainsi, répartissez la masse de travail sur un temps plus court du à une semaine ou deux en plus de vacances = plus de stress, plus de pression. Je préfère personnellement avoir un peu moins de vacances et pouvoir faire mon travail dans les temps sans subir trop de stress plutôt que l'inverse. Et heureusement, la majorité des suisses l'ont bien compris.