Fédérales

20 octobre 2019 17:20; Act: 20.10.2019 22:49 Print

Le centre-droit gardera la main aux Etats

Un peu plus de la moitié des 46 conseillers aux Etats ont déjà décroché leur place dans la Chambre des cantons.

storybild
Une faute?

Le Conseil des Etats restera un bastion du centre-droit, malgré la progression des Verts. Les seconds tours se dérouleront sous haute tension dans plusieurs cantons. Le PS et l'UDC pourraient y laisser des plumes. Les femmes gagneront au moins un fauteuil de plus.

Vingt-quatre, soit un peu plus de la moitié des 46 conseillers aux Etats, ont déjà décroché leur place dans la Chambre des cantons. Les manoeuvres des partis entre les deux tours seront décisives.

La Chambre des cantons devrait compter davantage de femmes que lors de la précédente législature. Cinq d'entre elles ont été élues. S'ajoutera à coup sûr une sénatrice de Bâle-campagne et au moins une du canton de Vaud. Au maximum, les femmes pourraient être 11 à siéger, ce qui égalerait le record de 2003.

Surprise à Neuchâtel

Portés par la vague écologiste, les Verts, qui ne détenaient qu'un seul siège, sont d'ores et déjà assurés d'en avoir deux. A la surprise générale, Céline Varra, à Neuchâtel, a pris le siège qui appartenait jusque-là au PS. Autre surprise à Glaris avec Mathias Zopfi, qui a évincé le ténor UDC Werner Hösli.

Ces deux fauteuils pourraient être rejoints par d'autres lors du second tour, à Genève avec Lisa Mazzone et sur Vaud avec Adèle Thorens. Les deux candidates sont sorties en tête au premier tour, suivies par leurs co-listiers socialistes Carlo Sommaruga à Genève et Ada Marra sur Vaud.

A Bâle-Campagne, Maya Graf pourrait aussi l'emporter au deuxième tour, le candidat socialiste Eric Nussbaum ayant déjà annoncé son retrait et son soutien tout comme la candidate du PEV. Elle devrait être opposée à la libérale-radicale Daniela Schneeberger. En dépit de leur percée au National, les Vert'libéraux ne pourront pas faire leur retour à la Chambre des cantons.

Pertes au PS

Malgré le renforcement des Verts, le camp rose-vert n'en sortira pas plus fort. Le PS, qui détenait 12 fauteuils à la Chambre des cantons, a déjà perdu deux sièges à Neuchâtel et Bâle-Campagne. En Argovie, le fauteuil laissé vacant par Pascale Bruderer pourrait échapper à Cédric Wermuth, arrivé troisième derrière Thierry Burkart (PLR) et Hansjörg Knecht (UDC).

Le second tour devrait être une sinécure pour le président du PS Christian Levrat, arrivé nettement en tête. Dans le canton de Berne, le sortant Hans Stöckli est lui aussi en ballotage. Le Biennois est arrivé en première position, talonné par la présidente des Verts Regula Rytz. Suivent l'UDC Werner Salzmann et la candidate PBD Beatrice Simon, qui risque de perdre l'unique siège de son parti aux Etats.

Trois autres candidats sortants du PS devront attendre un deuxième tour pour savoir s'ils rempilent: Paul Rechtsteiner à St-Gall et Claudio Zanetti à Soleure. Trois socialistes se sont d'ores et déjà assuré la victoire: le sortant Daniel Jositsch à Zurich, Elisabeth Baume-Schneider dans le Jura et Eva Herzog à Bâle-Ville.

Équilibre inchangé

L'UDC, qui a déjà perdu le siège de Werner Hösli à Glaris, pourrait laisser des plumes au terme des seconds tours. Pour l'instant, le parti peut compter sur la réélection de Hannes Germann à Schaffhouse. A Schwyz, si Alex Küprecht a été reconduit, rien n'est encore décidé pour la succession de Peter Föhn. Le conseiller national Pirmin Schwander y est talonné par le PDC Othmar Reichmuth.

En Thurgovie, l'UDC Jakob Stark remplacera son collègue de parti Roland Eberle. En Argovie, Hansjörg Knecht reste dans la course pour reprendre son siège au PS, et à Berne le conseiller national Werner Salzmann pourrait ravir son siège au PBD. L'indépendant Thomas Minder, membre du groupe UDC, a lui été facilement élu à Schaffhouse.

PDC en forme

Le PDC, actuellement premier parti du Conseil des Etats avec ses 14 sièges, devrait conserver sa position. A Uri, Heidi Z'graggen candidate malheureuse au Conseil fédéral, succédera à Isidor Baumann. Dans cinq autres cantons alémaniques (OW, AI, GR, SO, ZG), il a maintenu ses sièges.

Dans le Jura, Charles Juillard, vice-président du parti, accède à la Chambre des cantons. La Thurgovienne Brigitte Häberli-Koller, seule femme à se représenter, rempile aussi pour un nouveau mandat.

Deux sortants sont encore sur le balan, mais ils devraient être réélus sans difficulté: le valaisan Beat Rieder et le fribourgeois Beat Vonlanthen. En Valais, le PDC n'est pas encore assuré de conserver son second siège. Marianne Maret est arrivée en deuxième position, mais le socialiste Mathias Reynard la talonne.

A Lucerne, Andrea Gmür-Schönenberger devrait l'emporter au second tour. A St-Gall, Benedikt Würth a aussi des chances de rester.

Siège PLR confirmé à Neuchâtel

Le PLR a déjà confirmé plusieurs sièges et devrait maintenir ses 12 sièges. A Neuchâtel, Philippe Bauer a repris sans peine la place laissée vacante par Raphaël Comte. Mais dans le canton de Vaud, le sortant Olivier Français pourrait être éliminé à la faveur du duo PS/Verts.

A Zurich, Ruedi Noser est en ballotage favorable devant l'UDC Roger Köppel et la Verte Marionna Schlatter. En Argovie, Thierry Burkart est lui aussi en bonne voie. Dans six autres cantons (AR,UR, GL, LU, GR, NW), le parti a maintenu ses positions.

(nxp)

Les commentaires les plus populaires

  • Boby le 20.10.2019 16:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vaud

    VD, ce canton d'assistés, votent pour ceux qui les cajolent... Travailleurs et classe moyenne, il va bien falloir penser le quitter

  • Bernie le 20.10.2019 18:29 Report dénoncer ce commentaire

    Au secours pour le plancher

    Aille aille je me fais du soucis pour le plancher avec tous ces vers

  • arnold le 20.10.2019 15:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un électeur de droite

    Je me demande quand même où va la Suisse aujourd'hui.

Les derniers commentaires

  • en passant le 21.10.2019 07:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    choix

    erreur des socialistes avec Mme.Mara. Cette femme renie pays. M.Maillard s'imposait à la chambre haute

  • marcValais le 21.10.2019 07:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça continue

    Maintenant au boulot....... j'imagine qu'au lieu de gouverner vous allez passer la plupart de vos occupations à imaginer tous les scénarios afin d'éjecter Cassis

  • pipo bimbo le 21.10.2019 05:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les socialistes ont inventés les verts

    pour contrer la montée populiste en Suisse et en Europe du a des une immigration incontrôlée, les socialistes ont inventés les verts et les moutons ont votés !..... va falloir sortir le porte-monnaie maintenant !

    • Jean Luc le 21.10.2019 07:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @pipo bimbo

      Je ne pense pas, le PS paye surtout leur pêche dans l'électorat vert et les citoyens préfère l'original.

  • Un Autiste Diplome le 21.10.2019 03:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Greta, Greta

    A quand l'arrivée massive des autistes ici?

  • Alain le 21.10.2019 01:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    j'ouvre ma bouteille pour fêter la défaite de la haine... la Suisse se porte encore bien... malgré le règne de l'udc qui joue sur la haine en martelant ses mensonges pour essayer de faire oublier au peuple toutes les taxes et augmentations des prix en tout genre assurances...loyers...lamal...et baisses des retraites et et et ... LE PEUPLE se réveille doucement mais sûrement...

    • Jean Tourloup le 21.10.2019 02:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Alain

      Tout à fait d'accord.L'UDC est le premier parti de Suisse, le plus puissant .. mais il se comporte comme un parti d'opposition .. de plus il se dit proche du peuple et de ses problèmes alors que justement, il pratique un politique très libérale et ne s'attaque jamais aux problèmes de fond, plus difficile à régler que des affiches de moutons ... bref

    • Jean Luc le 21.10.2019 07:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Tourloup

      Pas grave, il sera là pour l'essentiel, pour lancer les référendum contre les taxes.....