Attentats à Paris

16 novembre 2015 07:58; Act: 16.11.2015 20:19 Print

Les automobilistes doivent se montrer patients

par David Ramseyer/jef - De longues colonnes de voitures se sont formées lundi matin aux postes-frontière entre la Suisse et la France. Un dispositif spécial a été mis en place après les attentats de Paris de ce week-end.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Une heure d'attente à Bardonnex, un tout petit peu moins à Thônex: les automobilistes qui passent la frontière franco-suisse doivent faire preuve de patience ce lundi matin. Et les bouchons risquent encore d'augmenter dans le courant de la matinée, surtout dans le sens France-Suisse. Néanmoins, «tout se passe bien. Les gens sont tolérants. Visiblement, le message selon lequel les contrôles seront augmentés a bien passé. Pour le moment, aucun incident n'a été signalé», indique Michel Bachar, porte-parole du corps des gardes-frontière. «Quant à ce soir, ça risque d'être chaud», ajoute-t-il.

«On attend. Finalement, on a été prévenus, alors on fait avec, c'est normal», raconte un automobiliste français immobilisé non loin de la frontière suisse. Un autre ajoute: «On était au courant. C'est pour ça que je suis parti plus tôt ce matin.»

Certains petits passages à la frontière, en rase campagne par exemple, semblent pourtant laissés en dehors du dispositif.« Ce n'est pas parce que vous ne nous voyez pas que nous ne sommes pas là», rétorque Michel Bachar, qui ne souhaite pas en dire plus sur cette surveillance qualifiée de «discrète et invisible».

Renforcement de l'état d'urgence?

Une source douanière autorisée, qui veut rester anonyme, confirme que du côté français aucun incident n'a été signalé. «Les contrôles aux frontières ont été renforcés, mais le Gouvernement français pourrait faire monter d'un cran la situation. Un renforcement de l'état d'urgence est probable. Dans ce cas, la durée des contrôles sera augmentée et des moyens supplémentaires seront mis à la disposition des douanes.» Et d'ajouter: «Les agents déployés ne sont pas plus nerveux que d'habitude. Ils contrôlent en permanence des signalements à vérifier et collaborent étroitement avec les autorités fédérales et cantonales.»

«Soyez compréhensifs»

Les contrôles aux frontières sont en effet nombreux et quasi systématiques. Un dispositif spécial est en place à la suite des attentats de Paris. «Nous prévoyons une heure d’attente sur les axes principaux et trente minutes sur les axes secondaires, avait prédit dimanche Michel Bachar. Il y aura des contrôles quasi systématiques, surtout côté français, alors soyez compréhensifs.» Aux douanes, les mesures prises après les attaques terroristes de Paris sont évidemment maintenues. La préfecture de Haute-Savoie précise ainsi que les forces de l’ordre seront «présentes en permanence sur les grands points de passage, comme à Bardonnex (GE)». A Genève et ailleurs en Suisse romande, gilets pare-balles sur le dos et véhicules avec de l’armement lourd en cas de besoin, les gardes-frontière sont très présents aux douanes. «Il y a aussi des dispositifs plus discrets», avait averti dimanche Michel Bachar. Il n’en dira pas plus. Pas d’obstacles installés a priori sur les routes, sauf peut-être des chicanes. La situation peut évoluer d’heure en heure et ainsi modifier les mesures prises sur le terrain.

Tous les axes seront surveillés. L’obligation d’avoir une pièce d’identité est évidemment toujours de mise. Celui qui y dérogera «risque de passer beaucoup plus de temps avec nous que d’habitude», préviennent les douanes. Les contrôles affecteront non seulement le trafic routier, mais également les bateaux sur le lac Léman, la gare Cornavin et l’aéroport international de Genève. «Nous sommes prêts à monter d’un cran notre dispositif», assure Michel Bachar.

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • John le 16.11.2015 08:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Muller

    ENFIN des contrôles aux frontières !!!

  • Sophie le 16.11.2015 09:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Renforcement AUX frontièreS?

    Une heure d'attente à Thônex. Une heure d'attente à Bardonnex. .... Pas un douanier ou tout autre représentant de l'ordre au Brassus? Il faudrait revoir la notion de renforcement AUX frontièreS ! CQFD

  • Titi le 16.11.2015 08:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Criminalité

    Il serait intéressant d avoir les chiffres de la criminalité sur Genève pour connaitre l impact d une frontière fermée. Mythe ou réalité?

Les derniers commentaires

  • Anne Weniger le 17.11.2015 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Surveillance des postes de douanes....

    A la frontière baloise les contrôles sont effectués à la douane de l'autoroute. Aux petites douanes situées tout le long de la frontière il n'y a aucun douanier, ni français ni suisse!!! Je ne suis pas persuadée que le terroriste passe absolument par la douane principale pour entrer dans un pays!!!! Je pense que la surveillance devrait se faire à toutes les douanes!

  • Phil Barney le 17.11.2015 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    Suivants!!

    Ces "contrôles",de la pure rigolade ,mais il faut faire voir que l'on fait quelque chose..... Croyez-moi,les terroristes du ou des prochains attentats sont déjà en France et ,il n'y a pas que Paris en France...!!!!!

  • Dan le 17.11.2015 07:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Détestable

    une fois de plus ce sont les travailleurs qui font les frais d'une religion détestable et désormais incontrôlable. Et tous ces imams qui prônaient la lapidation et l'exclusion des femmes dans la vie active sont depuis vendredi devenus des fantômes, dorénavant traqués par le gouvernement français. La peste noire a atteint le but recherché. Empoisonner la terre entière. On a trop laissé aller en Europe. On devait depuis longtemps fermer les mosquées recruteuses de criminels. Trop tard. Ce commentaire en hommage toutes les victimes.

  • Greg le 17.11.2015 06:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Triste

    Au lieu de déverser toute votre haine sur les frontaliers, ayez un peu de compassion pour les victimes et leurs familles, récupérer un tel événement pour alimenter les clivages, franchement c'est ridicule et vraiment grave. Gardez votre haine pour les responsables des véritables maux de notre société, i.e. Daech et Cie.

  • lui le 17.11.2015 06:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    eh oui

    les contrôles...vous avez quelques choses... non c'est ma tete qui nous vous revient pas...eh oui...