Suisse

04 février 2019 10:37; Act: 04.02.2019 11:38 Print

Les bagages des clients CFF roulent... en voiture

Le service de transport de bagages porte-à-porte proposé par l'ex-régie fédérale s'effectue dans un cas sur deux par la route et non pas par le rail.

storybild

Les bagages encombrants prennent rarement le train, selon la RTS. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Des voyageurs utilisent parfois le service porte-à-porte proposé par les CFF pour transporter leurs bagages encombrants. Et peuvent penser en toute légitimié que le gros du transport se fera en train. C'est loin d'être le cas, selon le 19h30 de la RTS dimanche soir.

En effet, la RTS a fait transporter une paire de ski ainsi qu'une valise de Zurich à Engelberg (OW), une station de ski bien desservie par le rail. Mais les deux bagages ont été acheminés entièrement par la route. Un exemple loin d'être rare puisque que plusieurs cas similaires ont été rapportés en Suisse alémanique et au Tessin.

Interrogés, les CFF ne dévoilent pas quels critères sont pris en compte pour déterminer le mode d'acheminement d'une valise. Ils précisent toutefois que 50% des bagages confiés au service porte-à-porte prennent bel et bien le train. Le porte-parole des CFF, Reto Schärli, lui, évoque même que 70% des kilomètres parcourus par un bagage se font encore par rail. Selon lui, en comparaison européenne, ce taux serait très élevé.

La RTS rappelle que les trains disposent de moins en moins de wagons à bagages. En outre, de nombreuses gares ne sont plus équipées pour le chargement de valises et autres objets encombrants.

(cht)