Sécheresse

19 juin 2011 10:13; Act: 19.06.2011 10:27 Print

Les bouquetins broutent le vignoble valaisan

Le manque d’herbe en altitude, dû à l’extrême sécheresse, pousse les bouquetins à venir se nourrir en plaine où ils broutent les pousses des jeunes vignes. La production de vin sera affectée.

storybild

L'herbe est actuellement si rare en altitude que les bouquetins descendent en plaine pour se nourrir des pousses des jeunes vignes. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les vignerons de Rarogne (VS) subissent les effets d’une petite catastrophe: en raison de l’extrême sécheresse que connaît le Valais depuis des mois, l’herbe pousse très mal en altitude, ce qui a pour effet de contraindre les bouquetins à venir se nourrir en plaine où ils s’en prennent aux pousses des jeunes vignes sur les coteaux. «Un vrai repas de fête pour ces bêtes», constate le garde-chasse Walter Amacker. «Une fois qu’elles y ont pris goût, pas moyen de les dissuader», constate-t-il dans le « SonntagsBlick». Le vigneron Armand Salzgeber est très étonné: «Les bouquetins ne manquent pas de toupet. Même quand je travaille dans la vigne, ils s’approchent jusqu’à dix mètres de moi et continuent allégrement à brouter».

En 35 ans de carrière, Walter Amacker n’a jamais constaté de pareils dégâts. Il a bien essayé d’effrayer les animaux avec du bruit et des faisceaux lumineux. Mais sans succès. Pour combattre cette «invasion», un nombre indéterminé de bêtes a été tué par le garde-chasse. Bien qu’il ne veuille articuler aucun chiffre précis, on parle de sept à dix bouquetins qui auraient ainsi été éliminés.
Amacker procède actuellement à une évaluation des dégâts afin que les vignerons puissent être dédommagés. Selon lui, certaines vignes de la région ne fourniront que la moitié de leur rendement habituel.

(rga)