Test de l'UE sur les centrales

18 mars 2011 20:26; Act: 18.03.2011 20:32 Print

Les centrales suisses n'y participeront pas

Les cinq centrales nucléaires suisses ne participeront pas aux tests de résistance que l'Union européenne (UE) entend mener sur ses propres installations.

Sur ce sujet
Une faute?

La décision de ne pas participer aux tests de résistance de l'UE a été prise vendredi par la conseillère fédérale Doris Leuthard.

La porte-parole de l'Office fédéral de l'énergie Marianne Zünd a confirmé à l'ATS cette information de la radio alémanique DRS. Les vérifications relatives à la sécurité des centrales sont déjà en cours en Suisse, a-t-elle ajouté. L'UE n'en est pour sa part qu'à définir les critères de ses propres tests.

On est aussi parti du principe que les critères seraient plus sévères en Suisse, poursuit la porte-parole. Les différents Etats de l'UE devront vraisemblablement tomber d'accord sur le plus petit dénominateur commun, «c'est dans la nature des choses», selon Mme Zünd.

Pour la fin du mois

Dans un communiqué, l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a indiqué vendredi attendre les premiers résultats des inspections des centrales suisses d'ici au 31 mars. Un certain nombre de points faibles potentiels identifiés à Fukushima doivent être vérifiés.

Les pays de l'UE ont décidé mardi d'effectuer des tests de résistance de leurs centrales nucléaires. Le commissaire européen à l'énergie Günther Oettinger a explicitement invité la Suisse et d'autres pays tiers à y participer.

(ats)