Administration fédérale

24 mars 2011 12:01; Act: 24.03.2011 12:39 Print

Les chefs n'attribuent que de bonnes notes

Pratiquement tous les 36 000 employés de la Confédération sont considérés comme «bons» ou«très bons» par leurs chefs. Seuls 0,2% sont qualifiés d’«insuffisants».

storybild

Les employés de la Confédération sont extrêmement bien notés par leurs chefs. Cela a des incidences sur les salaires que leurs subordonnés perçoivent. (Photo: Keystone)

Une faute?

Depuis deux ans, les cadres de l’administration fédérale disposent d’une nouvelle grille d’appréciation de leurs subordonnés. Elle contient quatre rubriques qui vont de «a nettement dépassé les buts fixés» - la meilleure – à «prestations insuffisantes» - la plus mauvaise. Chose surprenante : dans 93% des cas, les chefs ne font recours qu’aux deux premières qualifications. En clair, près de la totalité des 36 000 employés de la Confédération ont soit «dépassé les objectifs fixés» ou «atteint les objectifs».

Les appréciations annuelles du personnel ne sont pas de simples exercices de style destinés à amuser la galerie. Au contraire. Ce sont d’elles que dépendent les augmentations de salaire. Si un employé est «classé» dans l’une des deux premières catégories de la grille, il a droit à une augmentation de 2,5% en plus du 0,6% accordé pour compenser le renchérissement du coût de la vie. En 2010, la Confédération a ainsi déboursé 45 millions de francs à ses employés modèles.

Pour ce qui est des (rares) «mauvais» sujets, il faut aller les chercher loin. Au DETEC, par exemple, un seul employé, sur les 1900 qu’emploie ce département, «n’a pas atteint les objectifs prescrits». 60 autres ont «largement atteint leurs objectifs», selon l’Office du personnel de la Confédération. 97% des employés (1839) ont donc brillé par leurs prestations en 2010. Un vrai miracle.

Dans le classement portant sur la «générosité» des chefs, de DETEC est suivi de près par le Département des affaires étrangères de Micheline Calmy-Rey et par celui de justice et police d’Eveline Widmer-Schlumpf.

(rga)

Les commentaires les plus populaires

  • patochier le 24.03.2011 13:43 Report dénoncer ce commentaire

    Abracadabrantesque

    Ouais, dans tout ce qui est administratif c'est soit t'es copain comme cochon et la aucun soucis meme si tu ne fais pas ton travail ['protection de l'emploi'], soit on te descend... l'humain reste l'humain... mais la, c'est vraiment n'importe quoi... merci l'argent...

  • Jugedred le 24.03.2011 14:09 Report dénoncer ce commentaire

    L'époque à papa

    Il faut vraiment ce mettre à faire le ménage dans nos administration en suisse.Trop d'employés sont rentré à l'étât par copinage en se disant,travail tranquille et bonne retraite assuré!!!Sans compter que la plupart ce prennent pour des PDG d'entreprise et vous reçoivent avec une arrogance digne d'artaban!!

  • Jean-Luc le 24.03.2011 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre

    Mouais,soit les objectifs sont trop facile à atteindre,soit c'est du copinage pour toucher les augmentation de salaire....

Les derniers commentaires

  • Margot le 24.03.2011 16:56 Report dénoncer ce commentaire

    Il est évidemment plus simple

    de faire des généreuses qualifications que de mettre quelques doutes dans son propre département - le train-train peut continuer tranquillement et il n'y a pas d'améliorations d'efficacité à rechercher - tout est pour le mieux dans les meilleurs des mondes. Ainsi, chacun/chacune voit son salaire s'adapter à une classe supérieure automatiquement chaque année, sans aucun problème - bravo !

  • Jean-Luc le 24.03.2011 16:26 Report dénoncer ce commentaire

    Bizarre

    Mouais,soit les objectifs sont trop facile à atteindre,soit c'est du copinage pour toucher les augmentation de salaire....

  • Kiri le clown le 24.03.2011 15:50 Report dénoncer ce commentaire

    Le scoop

    Ben ça c'est pas nouveau!

  • Morgarten le 24.03.2011 15:46 Report dénoncer ce commentaire

    Les "mamies" protectrices ?

    On ne nous fera JAMAIS croire que les départements de ces dames sont exempts de lacunes !. Pour éviter toutes critiques, des petits scandales ou des revendications, auraient-elles donné des instructions pour que règne un parfait angélisme dans leurs domaines ?. C'est assez suspect et ça mériterait une sérieuse investigation par un organe administratif neutre et indépendant. Qui s'y colle ?

  • Passe pommade le 24.03.2011 15:31 Report dénoncer ce commentaire

    Hahahaha.....

    Et les super comptables de la Confédération qui sont tellement pessimistes lors de l'établissement du budget pour finalement nous annoncer plusieurs milliards de bénéfice, ils sont "bons" ou "très bons"?