Retour de la gale

14 mars 2011 21:27; Act: 14.03.2011 21:27 Print

Les chiens n’ont pas fini de se gratter

par Zora Schaad/jbm - La maladie de la peau fait sa réapparition en Suisse, transmise par les renards. Elle pourrait toucher l’homme.

storybild

Les vétérinaires recommandent de garder les chiens en laisse. (Photo: AFP)

Une faute?

C’est une affection peu ragoûtante, déclenchée par un parasite qui creuse des tunnels sous la peau: la gale est de retour dans presque tous les cantons suisses. La maladie s’attaque d’abord aux renards. Des centaines en meurent chaque année. «Ils se grattent jusqu’à en mourir» confirme un garde-chasse bernois. Mais comme il n’y a pas d’obligation d’annoncer ces cas, leur nombre n’est pas précisément connu. Une chose est claire: «La gale est devenue un problème majeur», annonce le professeur Gottstein de l’Institut de parasitologie de l’Université de Berne.

Les chiens ne sont pas à l’abri de l’acarien vecteur de la maladie: «Tout contact entre le chien et le renard est à risques. Nous recommandons de garder son animal en laisse», prévient une spécialiste fédérale, le Dr Marie-Pierre Ryser. A l’Uni de Berne, la spécialiste Petra Roosje traite régulièrement des cas de gale chez des toutous. «Mais ce n’est que la pointe de l’iceberg», ajoute le Dr Sylvia Wilhelm, de la clinique vétérinaire de l’Université de Zurich, pour qui la maladie, potentiellement mortelle, peut être assez facilement traitée. Reste que «même les gens peuvent être infectés», rappelle une spécialiste des maladies de la peau.