Zurich

11 mai 2016 19:26; Act: 12.05.2016 07:43 Print

Les cloches de ses vaches devront être ôtées à 22 h

Le Tribunal administratif de Zurich a tranché: le repos nocturne prime sur les sonnailles des bovidés. Mais le paysan, visé par cette décision, ne semble pas vouloir se laisser faire.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

La bisbille sur les cloches de vaches dans l'Oberland zurichois entre dans une nouvelle phase. La justice cantonale vient de confirmer la décision prononcée en première instance en août de l'an dernier. Les juges avaient alors rejeté le recours de l'agriculteur Manuel Zwischenbrugger contre la décision lui interdisant d'utiliser ses cloches le soir, une mesure que la commune lui avait imposée en 2014.

Dans sa récente décision, la Cour demande donc au paysan de bien retirer les sonnailles à ses animaux de 22h00 à 7h00. La mesure concerne toutes les vaches qui se situent dans un rayon de 200 mètres des habitations de ses voisins. La justice estime
que l'intérêt de ces derniers à pouvoir dormir tranquilles est supérieur à celui du paysan. «Vu la disposition des lieux, il est plutôt improbable que les vaches s'évadent. Et si cela devait être le cas, les animaux seraient rapidement retrouvés... même sans cloches», estiment les juges.

«Nous irons jusqu'au Tribunal fédéral»

Le conflit entre le paysan et ses voisins couve depuis près de cinq ans. Il a commencé lorsque le propriétaire, au retour de l'alpage, a laissé les cloches au cou de ses bêtes en les mettant au pré. L'intéressé a expliqué qu'il pouvait ainsi retrouver plus facilement ses vaches lorsqu'elles s'échappaient de l'enclos, par exemple après avoir été effrayées par un chien. Les voisins ont pour leur part demandé d'enlever les carillons, arguant que le bruit troublait leur sommeil.

Difficile de savoir si Manuel Zwischenbrugger se pliera désormais aux exigences qui lui son imposées. Interrogé l'an dernier par le journal «Zürcher Oberländer», l'avocat du paysan avait assuré que son client ne comptait pas se laisser faire: «Nous sommes prêts à aller jusqu'au Tribunal fédéral. Si mon client perd jusqu'au bout, on saura alors que le monde paysan ne compte plus beaucoup dans ce pays.»

Des cloches encore plus grandes

Si le quotidien alémanique n'est pas parvenu à joindre l'agriculteur ce mercredi, il écrit néanmoins que le paysan a mis plus de vaches au pré qu'au préalable. Et, précise le «Zürcher Oberländer», les cloches des animaux sont encore plus grandes que celles qui sèment la discorde entre lui et ses voisins depuis près de cinq ans.

Voici, pour celles et ceux qui comprennent l'allemand, un reportage réalisé l'an dernier par nos collègues de «20 Minuten». Manuel Zwischenbrugger y expose sa version des faits:


(ofu/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Arnaud le 11.05.2016 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Soutien aux agriculteurs

    Si les gens ne supportent pas le son des cloches des vaches, ils ont qu'à pas venir habiter en campagne. Qu'ils restent dans les villes avec la pollution et la circulation qui fait plus de bruit que des cloches de vache.

  • Bernard le 11.05.2016 19:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Garder les cloches

    il faut que ces gens retournent en ville au bruit de la circulation. J espère que l agriculteur arrivera à maintenir les cloches à ces bêtes. Courage messieurs les agriculteurs

  • Sissi le 11.05.2016 19:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si vous n'êtes pas content retourner en ville

    Les citadins qui veulent vivres à là campagne qu'ils respectent les paysan, sinon ils ont qu'à rester en ville, marre de ses gens des villes qui veulent la campagne avec leurs visions de la campagne, j'ai des vaches avec cloches autour de ma maison cela ne me dérange pas, et les cloches c'est la tradition alors ses gens là qu'il aie vivres en ville avec le bruit et la pollution, vive les vaches avec des cloches et zut pour les autres

Les derniers commentaires

  • Christian Schnyder le 12.05.2016 22:53 Report dénoncer ce commentaire

    Sus aux "paysans sans vaches"

    Quand je suis arrivé où j'habite, il y a dix-sept ans, il y avait des prés tout autour et des bovins y paissaient régulièrement. Quel bonheur d'entendre le tintement de leurs sonnailles dans la paix du soir! Depuis, les champs ont été victimes de la densification (je devrais dire "concentration") de l'habitat et le tintement des clochettes, a fait place au vrombissement presque ininterrompu des moteurs de voitures et autres motocyclettes passant et repassant. Alors, pour moi, le choix est vite fait ! Vives les cloches des vaches et sus aux "paysans sans vaches"

  • Jean Luc le 12.05.2016 22:05 Report dénoncer ce commentaire

    Question de bon sens

    Je suis d'habitude pour soutenir les paysans, mais il y a visiblement une histoire de mauvais voisinage, c'est dommage d'instrumentaliser la tradition pour une histoire personnel qui finalement nuit plus à la paysannerie qu'à autre chose, on ne discute pas de l'utilité d'une sonnette, mais de mettre un grosse cloche sans nécessité est une gêne pour l'animal et les voisins, nous avons besoin des agriculteurs, mais les agriculteurs ont aussi besoin de nous, pourquoi ne pas simplement laisser le bon sens parler.

  • lisboa le 12.05.2016 21:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    GPS

    aujourd'hui ont peut metre un GPS pour trouver les vaches perdus.

  • Monèlie BOVET le 12.05.2016 20:37 Report dénoncer ce commentaire

    laissez les cloches aux bêtes !!!!!

    SOUTIEN AUX AGRICULTEURS Laisser les cloches ! En Suisse il y a des vaches et des cloches.

  • Billy le 12.05.2016 20:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre Suisse !!!

    N'importe quoi !!!! Ces citadins qui veulent faire la loi à la campagne. Et nos traditions alors....! Une douce mélodie de cloches est bien plus agréable que des vrombissements de véhicules en tous genres.