Votations fédérales

28 novembre 2010 13:42; Act: 29.11.2010 11:58 Print

Les criminels étrangers devront faire leurs valises

Les criminels étrangers seront systématiquement renvoyés pour certains délits. Les Suisses ont accepté un durcissement de la loi.

Sur ce sujet
Une faute?

L'initiative de l'UDC a été acceptée dimanche par 52,9% des votants. Le contre-projet du Parlement a quant à lui été repoussé par 54,2%. Le Valais et Bâle-Ville mis à part, les résultats ont été marqués par une barrière de röstis.

La campagne des moutons noirs et les millions dépensés par l'UDC ont porté leurs fruits. L'initiative, uniquement soutenue par la droite dure, a fait un carton en Suisse alémanique, alors que son rejet a dominé en Suisse romande. Plus de 1,398 millions de citoyens ont glissé un «oui» dans l'urne.

Pour contrer l'UDC, le centre-droit et une minorité du PS misaient sur un texte faisant dépendre le renvoi de la sévérité de la peine. Contrairement à l'initiative, le contre-projet insistait sur le respect des droits fondamentaux et contenait un volet sur l'intégration. Mais cette solution n'a pas convaincu. Elle a été rejetée par plus de 1,407 millions de votants et par tous les cantons.

Soutien alémanique à l'initiative

La Suisse s'est retrouvée coupée en deux. La quasi-totalité des cantons alémaniques ont accepté l'initiative tout en rejetant le contre-projet. C'est le cas aussi du Valais, qui a dit oui de justesse au texte de l'UDC (51,8%) et non d'un cheveu (51,7%) au texte concocté par le Parlement. Même résultats mais un peu plus marqués à Berne avec respectivement 53,7% de oui et 53,7% de non.

L'initiative a engrangé ses meilleurs résultats à Schwyz (66,3%), Appenzell Rhodes-Intérieures (65,7%) ainsi qu'à Uri et au Tessin (61,3%) alors que Zurich ne l'accepte que du bout des lèvres (50,8%).

Les plus forts «non» au contre-projet viennent aussi de petits cantons alémaniques: Schwyz (60,9%), Uri (60,2%) et Glaris (58,6%). Outre du Valais, les rejets les moins marqués au texte du Parlement proviennent de Zoug (50,6%) et Bâle-Campagne (51,8%).

Double «non» en Suisse romande

En Suisse romande, le double rejet, prôné par la gauche, est dominant. Le canton de Vaud a refusé l'initiative par 58,2% et le contre-projet par 57,4%. Idem pour Genève (55,7%/56,4%), le Jura (57,3%/54,3%), Fribourg (51,4%/52,4%) et Neuchâtel (56%/53,1%). Bâle- Ville (56,6%/52,1%) est le seul canton alémanique se rangeant dans le camp du double non.

L'initiative dresse une liste des motifs de renvoi: condamnation pour meurtre, pour viol ou tout autre délit sexuel grave, pour un acte de violence d'une autre nature tel que le brigandage, pour la traite d'êtres humains, pour le trafic de drogue ou pour une effraction, ainsi que pour la perception abusive de prestations des assurances sociales ou de l'aide sociale. Elle laisse le Parlement compléter ce catalogue. Mais ne prévoit aucune dérogation.

Le texte de l'UDC précise que les étrangers expulsés sont frappés d'une interdiction d'entrer sur le territoire allant de 5 à 15 ans, voire 20 ans en cas de récidive.

(ats)

Les commentaires les plus populaires

  • madame Berthe Miraman de Geebow le 28.11.2010 16:43 Report dénoncer ce commentaire

    Socialistes égale KO ! yesss !

    Messages à la pouponnière du PS qui y va de ses affiches : il faut avoir une bonne idée et ensuite la faire et pas le contraire. Que tous ceux qui perdu aujourd'hui acceptent la décision d'un peuple souverain et essaient d'accepter la défaite. Mais en tant que socialiste...c'est tellement dans les gènes...

  • Piplette le 28.11.2010 16:49 Report dénoncer ce commentaire

    Ne pas tout mélnager merci

    Ne mélanger pas tout cher monsieur Morand, ce sont que les criminels étrangers qui seront renvoyer non pas les citoyens étranger, qui ne font aucun délit dans notre pays. Il y en a marre que des personnes mettes tout dans le même sac...

  • jt le 29.11.2010 12:09 Report dénoncer ce commentaire

    médias

    Il n'y a pas que la politique qui est déconnectée de la réalité du peuple, les médias le sont aussi...

Les derniers commentaires

  • Un Sécessionniste le 04.12.2010 17:09 Report dénoncer ce commentaire

    Et les Romands !

    Au vu de la barrière de rösti qui se dessine sur la carte des résultats du vote, on pourrait envisager une sécession de la Romandie. Tout le monde ne s'en porterait que mieux !

    • Stirminann le 06.12.2010 14:29 Report dénoncer ce commentaire

      Déménagement en vue

      Conséquence immédiate, une vague de déménagements de la Romandie (VD, GE) vers la Suisse germanophone: Singine et Haut Valais et ensuite plus loin.

  • ocultisdoc le 01.12.2010 15:03 Report dénoncer ce commentaire

    c est un peu trop facile

    de mettre tous les étrangers dans la même galère c vraiment malheureux pour une personne qui est née et grandi en suisse, qui doit être considéré comme citoyen, en plus ne connaissant rien de son autre pays. lui réserver le même sort qu; un criminel venant d arriver et ne connaissant rien de ce pays, c fort injuste, en cas de délit il devrait être juger comme tout autres citoyens suisse

  • Prissy le 30.11.2010 08:18 Report dénoncer ce commentaire

    Et les droits de l'homme de la victime

    Et les droits de l'homme de la victime ont en fait quoi? Elle s'asseoit dessus. Le criminels y va pas y regarder, lui il tue, viole, cambriole et j'en passe.... Alors dehors tous ces criminels

  • Benoît Pesse, UDC et fier de l'être le 30.11.2010 01:13 Report dénoncer ce commentaire

    On a gagné ! On est les champions !

    Les petits journalistes-gauchistes sont très fâchés... Quelle délectation de voir les mauvais perdants refaire la campagne avec les mêmes arguments bidons. C'est trop tard, vous avez perdu ! Passez à autre chose les gars ! Acceptez la démocratie pour une fois ! Restez fair-play SVP ;-)

  • Anarchie le 29.11.2010 21:23 Report dénoncer ce commentaire

    Initiative Raciste

    Cette initiative était-elle raciste? La réponse et non!! Comme preuve, beaucoup d'étrangers aurait voté oui. En effet les criminels étrangers font peur au peuple et le peuple stigmatise par conscequent tous les étrangers.