Bâle

20 juillet 2018 12:08; Act: 20.07.2018 14:48 Print

Les dépendances ont leur traitement stationnaire

Les personnes souffrant d'addictions comportementales (jeu, internet, achat ou sexe) ont leur premier traitement non ambulatoire en Suisse.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce premier service stationnaire de traitement des addictions comportementales est installé à la Clinique psychiatrique universitaire (UPK) de Bâle-Ville. En 2010 déjà, l'UPK a mis en place un service ambulatoire. Durant le premier semestre de cette année, 102 personnes ont suivi une thérapie ambulatoire.

Le service stationnaire est destiné aux cas les plus graves de dépendances comportementales, a indiqué vendredi l'UPK. Il est ouvert depuis le début du mois de juillet et dispose de douze places. Une thérapie dure en moyenne six semaines. La plupart des patients sont accros au jeu ou dépendant à internet ou à l'ordinateur.

Dans le seul canton de Bâle-Ville, plusieurs milliers de personnes souffrent d'addictions comportementales, selon l'UPK. Environ 1% de la population est accro au jeu, 2% à internet, 3% au sexe et 5% souffre de manie compulsive d'achat, selon les estimations les plus prudentes.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nilaye le 20.07.2018 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1er lieu en stationnaire en Suisse??? N'importe qu

    Il existe des lieux où l'on travaille sur ses addictions en internat et en 4 à 6 semaines depuis des dizaines d'années en Suisse. La Métairie à Nyon entre autres en est un très bon exemple. Les personnages publiques connus et Monsieur Toutlemonde s'y côtoient et suivent le même programme. Pourquoi donc sortir ce type d'info, alors que ce n'est pas la réalite? Coup de pub ou manque de vérification des infos??

  • Matheux le 20.07.2018 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Coquille

    "Les personnes souffrant d'additions comportementales (jeu, internet, achat ou sexe) ". C'est évidemment pire si on additionne tous ces problèmes. ;-)

  • James le 20.07.2018 13:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    no limit

    Chaque canton devrait disposer de telles infrastructures...un jour viendra

Les derniers commentaires

  • le quart monde le 22.07.2018 07:01 Report dénoncer ce commentaire

    et le tiers monde

    Dans cet esprit, le quart monde fait référence à cette couche de population la plus défavorisée, ne disposant pas des mêmes droits que les autres, et existant dans tous les pays, qu'ils soient riches ou pauvres. Selon un sondage de "Social Weather Stations" du deuxième trimestre 2018, 48% des familles du tiers monde se considèrent comme pauvres. Et cette dépendance sans remède s'appelle la pauvreté absolue. Cachez vos milliards!

  • Jean Luc le 20.07.2018 15:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des pieds au....

    Et bien sûr, payé par la Lamal ou l'ai.....

    • pkvr le 20.07.2018 22:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Luc

      Oui car se sont des maladies qui sont graves et qui empêchent les personnes de fonctionner normalement.

    • Jean Luc le 21.07.2018 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @pkvr

      Il suffit d'appliquer un bon vieux remède et d'arrêter de renchérir les assurances sociales avec des fainéants

  • James le 20.07.2018 13:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    no limit

    Chaque canton devrait disposer de telles infrastructures...un jour viendra

  • Nilaye le 20.07.2018 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    1er lieu en stationnaire en Suisse??? N'importe qu

    Il existe des lieux où l'on travaille sur ses addictions en internat et en 4 à 6 semaines depuis des dizaines d'années en Suisse. La Métairie à Nyon entre autres en est un très bon exemple. Les personnages publiques connus et Monsieur Toutlemonde s'y côtoient et suivent le même programme. Pourquoi donc sortir ce type d'info, alors que ce n'est pas la réalite? Coup de pub ou manque de vérification des infos??

    • David Zoller le 20.07.2018 20:20 Report dénoncer ce commentaire

      Un cyberdépendant

      Il faut une assurance complémentaire pour accéder à la Metairie, non ? Merci pour linfo en tout cas :)

    • lah le 20.07.2018 22:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Nilaye

      parce que là on parle d ambulatoire et pas de stationnaire.

  • Matheux le 20.07.2018 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Coquille

    "Les personnes souffrant d'additions comportementales (jeu, internet, achat ou sexe) ". C'est évidemment pire si on additionne tous ces problèmes. ;-)

    • David Zoller le 20.07.2018 20:22 Report dénoncer ce commentaire

      Addictions multiples

      Je ne vous le fais pas dire...