Kriens (LU)

21 janvier 2020 20:23; Act: 21.01.2020 20:23 Print

Les écoliers toussent, la faute aux polluants

Les autorités de Kriens ont décidé de fermer deux salles de classe d'un bâtiment scolaire avec effet immédiat. L'air serait pollué par des substances nocives.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le bâtiment scolaire d'une école primaire de Kriens (LU) doit faire l'objet d'un examen approfondi. Selon la Ville, deux salles de classe ont dû être fermées ces derniers jours suite à des plaintes d'enseignants et d'écoliers. Ces derniers ont rapporté souffrir de la mauvaise qualité de l'air à l'intérieur des locaux.

Après inspection des lieux, des mesures ont détecté une forte teneur en Composés Organiques Volatils (COV). «Les valeurs limites ont été dépassées, en particulier pour la naphtaline», a rapporté la Municipalité dans un communiqué. «Il est possible que des symptômes isolés, tels que des quintes de toux, un état de fatigue, des éternuements ou des troubles de l'attention soient associés à ces polluants.»

Bâtiment passé au peigne fin

Pour le moment, difficile de dire d'où proviennent ces émanations toxiques. «Les résultats de l'enquête menée par les experts devraient être disponibles dans un délai de deux semaines.» D'ici là, un plan de ventilation doit être mis en place dans l'ensemble du bâtiment, construit en 1973 et rénové en 2010.

Quant aux salles concernées, elles ne seront plus utilisées jusqu'à ce que les causes de la pollution aient été entièrement identifiées et éliminées.

(gwa/szu)