Suisse

13 décembre 2018 10:57; Act: 13.12.2018 11:43 Print

Les enfants sont-ils moins intelligents en crèche?

par Christine Talos - Selon un ancien conseiller national UDC, les enfants placés dans les crèches auraient un quotient intellectuel inférieur à ceux qui grandissent au sein de la famille.

storybild

Toni Bortoluzzi, ici en août 2017. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancien conseiller national Toni Bortoluzzi (UDC/ZH) vient de lancer un pavé dans la mare. Selon lui, les enfants que l'on place dans les crèches ont un quotient intellectuel (QI) plus bas que celui des petits qui sont élevés dans le cadre familial. Il vient d'envoyer une brochure titrée en ce sens à quelque 30'000 ménages de Suisse, explique le Blick dans un récent article.

C'est l'Association «Initiative de protection», dont le politicien est président, qui se cache derrière cette campagne. Cette association a son origine dans l'initiative populaire fédérale «Protection contre la sexualisation à l'école maternelle et à l'école primaire», déposée en décembre 2013. Le texte avait été retiré en 2015.

Selon la nouvelle brochure, chaque mois supplémentaire que les jeunes enfants passent en crèche entraînerait une baisse de leur QI plus tard, quand ils auront entre 8 et 14 ans. Ce phénomène serait particulièrement prononcé chez les petits qui fréquentent les crèches jusqu'à l'âge de deux ans.

Étude italienne citée

Toni Bortoluzzi défend cette théorie. Selon lui, elle se base sur une étude italienne reconnue. Mais il est pleinement conscient du fait que sa posture va à l'encontre de la tendance actuelle. «Je suis un grand-père conservateur. Les parents et les valeurs familiales sont irremplaçables à mes yeux», se justifie-t-il dans le Blick.

Cette attaque contre les crèches n'est pas du tout du goût de la Fédération suisse pour l'accueil de jour de l'enfant (kibésuisse). Sa directrice, Nadine Hoch, estime la brochure ridicule et critique le couvert scientifique dont elle se targue. Il existe des douzaines d'études qui prouveraient exactement le contraire de ce qui y est écrit, selon elle. «Peut-être que Toni Bortoluzzi veut surtout que les femmes retournent en cuisine?»

Elle souligne que beaucoup de parents n'ont pas d'autre choix que de faire garder leurs enfants la journée. Et c'est à ce problème qu'il faudrait s'attaquer, selon elle. Au lieu de diaboliser les crèches, elle appelle plutôt à l'introduction d'un vrai congé parental, à l'image de ce qui se pratique en Allemagne.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Pierrot le beau le 13.12.2018 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Les enfants UDC

    Tout le monde sait que les enfants UDC, élevés en famille et nourris aux valeurs traditionnelles ont un QI supérieur au reste de la population. Il n'y a qu'à regarder les politiciens de ce parti, dont le regard est étincelant grâce à leur intelligence si lumineuse.

  • Lausanne le 13.12.2018 11:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parole de maman

    Je pense surtout qu'il faudrait revaloriser les femmes qui sacrifient leurs carrières pour bien élever leurs enfants. Les enfants étaient mieux éduqués quand il y avait que papa qui travaillait.. aujourd'hui ce n'est plus possible d'avoir qu'un salaire. Mais les crèches leurs donne une grande autonomie et pour un enfant unique ça il faut beaucoup de bien.

  • un papinou le 13.12.2018 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Baissez les taxes alors

    Alors cher Monsieur,merci de baisser les coûts de nos assurances et les impôts et autres, pour permettre justement aux parents de vivre correctement. Aucun papa ou maman ne mets son gamin à la créche par simple plaisir mais par necéssité pour payer les factures. De plus pensez aux familles monoparentalles qui n ont pas le choix également. Offrez la possibilité financière à chaque famille d élèver leurs enfants à domicile avant de les culpabiliser d avantage. Car tout est cher chez nous et chaque fin d années toute la population fait face à des hausses des prix de toute parts et des taxes insurmontable à vivre

Les derniers commentaires

  • Alexis le 15.12.2018 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    QI vs QE

    Ne considérer que le QI c'est faire de la psychologie à deux balles. Oui, le QI est important, mais le QE (quotient émotionnel) l'est bien plus encore, car c'est lui qui donne une vraie indication de ce que l'on pourra effectivement faire de sa vie.

  • Sim One le 15.12.2018 10:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et alors

    Je suis une maman divorcée qui travaille, met ses enfants à l'UAPE et fait le ménage (oui oui y a pas que les femmes au foyer qui le font). QI 138 et 129 pour mes deux rejetons, ça se passe pas trop mal. Pourquoi dresser les uns contre les autres ?

  • femmeaufoyer le 14.12.2018 09:23 Report dénoncer ce commentaire

    MDR...d'un UDC

    Je sais, je suis femme au foyer 2 enfants, 2 adultes. La réalité MONSIEUR! Assurances avec des franchises à chf. 300.-- pour tous = demande de subsides obligatoires, faire ses courses chez Caritas chaque semaine, aller faire ses courses en fin de journée pour trouver de la nourriture à 50%, demande des cartons du coeur 1x/an, on invite personne sinon trou dans le budget. Je suis considérée comme une fainéante et profiteuse du système par l'UDC. C'EST CA, LA RÉALITÉ D'UNE FEMME AU FOYER EN 2018...

  • Lisbeth Salander le 14.12.2018 07:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faites des enfants, même si...

    Mais pourquoi diable, faire des enfants est obligatoire ? Vu certains commentaires, certains n'ont pas eu le choix.

  • L. Équourse le 13.12.2018 22:25 Report dénoncer ce commentaire

    Résultats

    Représentatif du parti dont il est membre. C'est dans le sens des initiatives que ce parti nous a fait voter. Ce parti connaît nos difficultés, nos fins de mois difficiles mais il détourne notre attention sur des responsables qui ne peuvent se défendre. Est-ce que ce parti a fait quelque chose de positif au sens humain? Rien