Etat Social

17 mars 2011 13:02; Act: 17.03.2011 17:18 Print

Les étrangers en profitent moins que les Suisses

Les étrangers, souvent décriés pour abuser des assurances sociales, profitent en réalité moins que les Suisses des services de l'Etat.

Une faute?

Selon Caritas, 26,6% des montants de l'AVS et de l'AI proviennent des travailleurs étrangers, alors qu'ils ne touchent des prestations qu'à hauteur de 17,9%.

Si les migrants sont proportionnellement plus nombreux à l'assurance-chômage et l'assurance invalidité (AI), c'est qu'ils pratiquent souvent des métiers durs pour la santé et accèdent plus difficilement au marché du travail, indique Caritas dans une prise de position publiée jeudi.

Mais contrairement aux préjugés, ils sont loin de creuser un trou dans les assurances sociales: pour l'AI, les étrangers paient 26,7% des montants, mais touchent des prestations à hauteur de 25,5% seulement, écrit l'oeuvre d'entraide.

Retour au pays

En ce qui concerne, l'AVS, les migrants perçoivent également moins qu'ils ne paient. Seuls 22% touchent une rente complète. En outre, trois quart des bénéficiaires qui ont un passeport de l'UE rentrent dans leur pays et ne peuvent plus faire valoir leur droit ni à des prestations complémentaires de l'AVS et de l'AI, ni à l'aide sociale.

L'assurance-maladie est aussi «gagnante», selon Caritas, puisque bon nombres d'étrangers rentrent au pays une fois à la retraite. Or la charge financière de la dernière phase de vie d'une personne représente environ un tiers des coûts totaux de la santé.

Formation: peu de prétentions

Caritas rappelle aussi que les migrants paient des impôts et des charges sociales. Or il s'avère qu'ils «sont beaucoup moins partie prenante lorsqu'il s'agit de récolter les fruits de leur participation», écrit-elle. Proportionnellement aux Suisses, ils sont par exemple beaucoup moins à profiter des universités, des hautes écoles ou de la formation continue.

Pour l'oeuvre d'entraide, l'effet global de la migration et de l'Etat social est positif. Car à long terme d'autres critères comme le niveau de formation prennent le pas sur celui de la nationalité. Caritas relèvent d'ailleurs que la main-d'oeuvre en provenance de l'Europe est de plus en plus qualifiée. La proportion d'étrangers en Suisse avoisine 22% de la population.

(ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Guillaume Tell le 17.03.2011 14:05 Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi cet article.

    Que les suisse de souche ou les doubles nationaux?. Encore faudrait-il dire la vérité dans vos articles ou tout le monde est traité de Suisse. Censuré?

  • Rachel le 18.03.2011 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    moins de suisse qu

    suite de mon comm' d'avant. ...va augmenter avec cette nouvelle révision. Beaucoup plus de gens vont être au social (et cette fois, je veux bien croire qu'il y aura beaucoup de Suisses) et on aura donc nos impôts qui vont partir en flèche. Ce qui m'hallucine toujours autant c'est le gars qui débarque avec seulement son passeport sans parler un mot de français, de suisse allemand ou d'italien et qui exige que je lui trouve un interprète. Qui a déjà rempli tous les formulaires de rentes AI (ça il a compris tout seul comment le faire) et le plus aberrant l'obtient. Caritas donneur de leçon...

  • George H. le 17.03.2011 15:01 Report dénoncer ce commentaire

    joli titre (sic)!

    Ainsi les bénéficiaires de l'aide sociale sont donc bien des profiteurs...

Les derniers commentaires

  • ptdr le 20.03.2011 02:23 Report dénoncer ce commentaire

    Fô une initiative de l'udécé!

    Yaka expulser tous les Suisses, comme ce sont tous des profiteurs.

  • Jeannotlapin le 19.03.2011 15:17 Report dénoncer ce commentaire

    AI + AVS != Aides sociales

    En effet comme le dit JeanLuc, l'AI et l'AVS n'ont rien à voir avec les aides sociales et c'est dans ce domaine que les abus existent. Vraiment inutile ce sondage.

  • steph le 19.03.2011 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Caritas !

    Merci Caritas de rétablir les faits.

  • JeanLuc le 18.03.2011 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    Où veux en venir caritas

    On parle ici d'AVS et d'AI, pas de l'aide sociale,hors ces 2 assurances sont versés à des conditions précises : retraite et infirmité, personne ne remet en cause ces mécanisme, ou veut en venir Caritas? ces assurance ne sont pas financées entierement par des primes, mais ont également un financement public (TVA,Taxes,Etc), c'est donc normal qu'elle profite aux résidents du pays, à ce que je sache,les pays tiers ne nous verse pas des primes ou une partie de leur TVA pour leur ressortissants....

  • Annabelle le 18.03.2011 09:02 Report dénoncer ce commentaire

    N

    De toute manière, il est normal que les Suisses en profitent plus et ce n'est pas prêt de s'arrêter car aujourd'hui c'est 22% de main d'oeuvre étrangère et demain le % augmentera encore. Donc comme celle-ci sera professionnellement privilégiée, au détriment des Suisses, ces chiffres mêmes fantaisistes ne sont pas prêts de se dégonfler!