Suisse

15 octobre 2019 10:45; Act: 15.10.2019 11:56 Print

Épargner durant 8 ans pour pouvoir s'offrir sa maison

Près des trois quarts des familles suisses actuellement en location voudraient acheter un logement dans les dix prochaines années.

storybild

Parmi les locataires, 73% souhaitent changer de statut et passer à l'achat. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Malgré les prix d'achat souvent élevés, les Suisses rêvent de devenir propriétaires. Selon une étude publiée par Swiss Life mardi, près des trois quarts des familles actuellement en location envisagent d'acquérir un logement dans les dix prochaines années.

Ce souhait est motivé «par la perspective d'une plus grande liberté de choix et souvent aussi par des coûts moins élevés», précise le spécialiste de la prévoyance. Swiss Life rappelle, en citant Eurostat, qu'avec une proportion de logements en propriété de 43%, la Suisse affiche le taux le plus bas d'Europe en la matière.

Même si de très nombreux Helvètes caressent le rêve de vivre «dans leurs propres murs», cet idéal reste souvent inaccessible pour une grande partie de la classe moyenne, en particulier dans des régions très prisées ou denses tel Genève par exemple, comme démontré par d'autres études précédemment.

Pour sa recherche, Swiss Life a fait interroger en-ligne par l'institut Value Quest 875 foyers avec enfants de moins de 18 ans, en mai dernier. Parmi les sondés (âgés de 25 à 49 ans), seuls 37% étaient propriétaires de leur maison ou appartement au moment de l'enquête.

Parmi les locataires, 73% souhaitent changer de statut et passer à l'achat. Seuls 13% d'entre eux désirent explicitement demeurer locataires. Et 14% ont abandonné l'idée de devenir un jour propriétaires, essentiellement par manque de fonds propres ou en raison de prix jugés trop élevés.

212'000 francs de fonds propres

Les critères décisifs des aspirants propriétaires sont la taille de la maison, les coûts et surtout un emplacement au calme et proche de la nature. Pas moins de 60% des acquéreurs potentiels espèrent pouvoir acheter une maison individuelle.

Les personnes interrogées attendent d'un achat qu'il leur offre plus de liberté dans l'agencement. L'absence de règles d'un bailleur et, globalement, une «plus grande liberté de choix» les séduisent. Cependant, la majorité (70%) des sondés, pour franchir le pas de l'achat, estime primordial que les frais mensuels pour un bien comparable soient plus élevés en location.

Une famille suisse épargne en moyenne durant huit ans avant d'acquérir son logement, indique encore l'étude. Près de la moitié (47%) des acheteurs sont âgés entre 30 et 35 ans.

Pour financer le bien, la grande majorité des acheteurs (92%) combinent fonds propres et hypothèque. En moyenne, l'apport personnel se monte à 212'000 francs, et l'hypothèque souscrite à 553'000 francs.

Plus de la moitié (52%) de ceux qui ont déjà acheté ont été soutenus par leurs parents ou des proches pour financer l'opération. Ils sont 13% à avoir bénéficié d'un héritage.

Des différences apparaissent selon les régions linguistiques. Outre-Sarine, pas moins de 48% des fonds propres proviennent du compte épargne, pour 13% d'avoirs du pilier 3a, 10% de prélèvements anticipés de la caisse de pension et 21% d'autres sources comme des avancements d'hoirie, donations ou prêts. En Suisse romande, seulement 33% des fonds propres proviennent du compte épargne.

Pour le canton Genève, où posséder son propre toit est particulièrement problématique pour beaucoup (seuls 17% de propriétaires), la Fédération des entreprises romandes (FER) a relevé récemment que l'accès à la propriété en zone de développement n'est «pas totalement impossible» pour la classe moyenne, «même si la question des fonds propres reste épineuse». Le prix d'un 5 pièces de 105 m2 en propriété par étage (PPE) s'y élève en moyenne à 630'000 francs.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • jean le 15.10.2019 11:03 Report dénoncer ce commentaire

    foutage de gueule

    8 ans d'économie pour avoir 20 % d'un logement de 1000000 fs en moyenne. Donc 25000 fs d'économie par année moi je n'y arrive pas . De plus les intérêts doivent rester à 1%......

  • Jean Veuxdeux le 15.10.2019 11:08 Report dénoncer ce commentaire

    Action d'automne ?

    A 630'000.- le 5 pièces / 105 m2 à Genève, j'en achète deux immédiatement ! Où sont ils ?

  • Duke le 15.10.2019 11:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Données erronées?

    Ah bon 212'000 .- de fonds propres en moyenne? J'aimerais bien voir ça... un 5 pièces de 105 m2 en PPE à 630'000 francs en moyenne à Genève? J'aimerais bien voir ça... Déjà à Lausanne pour ce prix-là on a même pas un 2 pièces...

Les derniers commentaires

  • @Rekin le 28.10.2019 04:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Publicité pas annoncée comme telle

    cet article a été dicté par des promoteurs habitants en Valais à deux mètres d'altitude et ces chiffres sont véridiques là où ils habitent avec un salaire minimum de trois ventes par mois 150 mil francs. Et tout les posteurs se sont fait avoir.

  • Helvète le 16.10.2019 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A côté de la plaque

    Je comprends pas cette étude...considèrent le méga dumping salarial actuel, les caisses maladies, le coût de la vie exorbitante avec des salaires toujours à la baisse...tout le monde rigole et nous les helvètes, on rigole jaune vif....

  • P / N le 16.10.2019 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    Étude hors réalité

    Je fais partie de la classe moyenne et mon amie également. J'ai commencé à économiser dès l'âge de 15 ans, ma première paye. J'ai 44 ans, jamais sans emploi. Actuellement je n'ai pas les moyens de m'acheter une petite maison, chalet ou appartement. C'est quoi cette article à 2. qui dit qu'il faut économiser 8 ans. Ma voiture, une Toyota Yaris à 20 ans pour expliquer mon train de vie. Vous interrogez quelle genre de personne? Des directeur comme celui de l'AVS peut-être?

    • pensif12 le 16.10.2019 10:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @P / N

      Hors de la réalité vos propos car vous n'êtes pas la référence en suisse question salaire. 1 ) Il est mentionné qu' il y a eu 37% de propriétaires questionnés. 2) Un certain nombre a hérité. 3) Le salaire médian en Suisse est de 6500.- francs. Cela veut dire qu'en suisse il y a autan de personne qui gagne mois que cette somme que ceux qui gagnent plus. 4) En suisse plus du 84% de la tranche 16 à 64 a un travail. Donc, plus de 2 millions d'habitants en suisse touchent un salaire de plus de 6500.- par mois ou 78'000.- francs par an. Il y a encore plein de chose à dire, par exemple: le prix moyen du logement parrait bas par rapport au prix d'aujourd'hui. Par contre on oublie que nombre de logements ont été achetés il y a longtemps. J'ai une maison de 2 appartements dans la famille depuis près 60 ans. J'ai fait un investissant conséquent pour l'isolation et le chauffage cette année. Installé des panneaux solaires. Même avec cela je suis en dessous des chiffres de l'article avec une hypothéque de 300'000.- . Hypothèque que je garde pour des raisons fiscales entre autre. Chaque comparaison n'est pas raison. Je me considère un privilégié sur ce point car mon père a fait des choix et j'en bénéficie aujourd'hui. A ce titre, j'ai fait des efforts pour que le logement soit le plus neutre possible du point de vue carbone car j'ai des enfants et j'aimerais leurs laisser un héritage sain. J'ai fait mienne la maxime suivante : On hérite pas de ses parents. On emprunte à nos enfants.

    • tintin le 16.10.2019 11:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @P / N

      salut loulou à 15 ans tu devais gagnez assez pour acheter un sugus et il faut croire que tu as un métier qui se situe même pas au premier échelon, j'ai fait l'apprentissage d'opérateur chimicien à 16 ans et aujourd'hui á 50 ans j'ai arrêté de travaillé et j'ai mis en location mes 3 appartements qui sont payés et avec un revenu de 7500 frs je vis très bien dans le sud de l'espagne.

    • tintin le 16.10.2019 11:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @pensif12

      bien causé l'ami.

    • Marco le 16.10.2019 13:49 Report dénoncer ce commentaire

      @pensif12

      Il y a des trés grosses différences de taux d'imposition et de charges (assurance maladie...) entre les cantons donc toute analyse que ne tient compte que du salaire BRUT est fausse. Et pour laccès a la propriété il faut en plus tenir compte du marché et ça change énormément la donne. Bref les analyses au niveau national ne font que brasser du vent, elles ne servent a rien a part montrer les disparités entre le pouvoir d'achat des Suisses habitant des cantons différents et de l'immobilier.

    • deep le 25.10.2019 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @P / N

      Il nous a fallu 6 ans pour mettre de côté de quoi acheter le terrain, qui a servi d'apport plus les travaux propres, on a commencé à 600frs par mois, et à force de surveiller chaque dépense, on arrivait à 2000 par mois. Je gagne net 4600 (électricien) ,elle 2800(caissière) mais pas de vacances, pas de restos, pas de dettes ni voiture neuve ou natel dernier cri. Je paie maintenant moins pour la maison que pour le petit 3.5 pièces où l'on a vécu pendant 10 ans. Peut-être y a-t-il des frais inutiles que vous ne voyez pas ? J'en ai juste eu marre de filer de l'argent tous les mois aux proprios qui en faisaient le moins possible, pour que, le jour où on déménage, on aie rien de plus, en ayant payé une fortune en loyer...

  • Douce dictature le 15.10.2019 21:57 Report dénoncer ce commentaire

    Ecoeurant

    Que propose t on d autre pour les indigenes que de payer pour tous au tarif qui mene droit a la misere

  • Yakafaire le 15.10.2019 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Viens en vacances chez moi et travaille un peut

    Pour economiser, il faut acheter une ancienne maison à retaper. Faire venir tous les matériaux de l'étranger et faire les travaux par des amis. J'ai vu des résultats et c'est surprenant et bien mois cher que des entreprises de chez nous.

    • Ornicarllati le 15.10.2019 21:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Yakafaire

      Mais c'est important de faire travailler les entreprises locales !