1er août

01 août 2016 14:57; Act: 02.08.2016 06:52 Print

Les festivités se sont déroulées paisiblement au Grütli

Quelque 1400 personnes ont fêté le 1er août sur la prairie du Grütli lundi après-midi.

Voir le diaporama en grand »
La ville de Bienne (BE) a notamment fêté le 1er Août. (Lundi 1er août) (Lundi 1er août) (Lundi 1er août) Pour fêter ses 25 ans, le festival Rock Oz'Arenes, à Avenches (VD) organisait une soirée spéciale suisse, à l'occasion de la fête nationale. (1er août 2016) Bastian Baker y a interprété notamment l'hymne national. (1er août 2016) Le chanteur Bernie Constantin était aussi là. (1er août 2016) Tout comme Stephan Eicher. (1er août 2016) La soirée a aussi été ponctuée d'allocutions, dont celle du Conseiller fédéral Guy Parmelin. (1er août 2016) Christian Constantin, president du FC Sion, a également pris la parole. (1er août 2016) Et les traditions suisses étaient bien présentes sur le site d'Avenches, avec notamment un lanceur de drapeau. (1er août 2016) Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a notamment prononcé un discours à Vallorbe (VD), où il a dit l'importance du rôle que la Suisse peut jouer dans la défense de ses valeurs dans le monde. (1er août 2016) Quelque 1400 personnes ont fêté le 1er août sur la prairie du Grütli ce lundi. (1er aout 2016) L'ancienne procureure fédérale Carla del Ponte, oratrice de la fête. a loué la diversité de la Suisse, avec ses langues et ses cultures. Elle a insisté sur les valeurs d'ouverture, de tolérance et de dialogue. (1er août 2016) Fête fédérale sur la prairie du Grütli, (1er août 2016) Prairie du Grütli, 1er août 2016. Le conseiller fédéral en charge de l'économie s'est exprimé en fin de matinée, à la ferme de la famille Cretegny. (Lundi 1er août) Le conseiller fédéral Guy Parmelin s'est rendu à Münsingen, dans le canton de Berne. (Lundi 1er août) Guy Parmelin au traditionnel Brunch à la ferme, à l'occasion de la fête nationale. (Lundi 1er août) Guy Parmelin a participé avec sa femme, Caroline Parmelin au Brunch à la ferme chez Urs Siegenthaler. (Lundi 1er août) Johann Schneider-Ammann, en séance photos avec la population au Brunch a la ferme. (Lundi 1er août) Des cors des Alpes à Bussy-Chardonney. (Lundi 1er août) Le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann (gauche), participe en compagnie de Jacques Bourgeois, conseiller national PLR, et de Philippe Leuba, conseiller d'Etat vaudois (droite), ainsi que de Laurence Cretegny, centre, au traditionnel Brunch à la ferme chez la famille Cretegny, à Bussy-Chardonney dans le canton de Vaud. (Lundi 1er août) Johann Schneider-Ammann, participe au traditionnel Brunch à la ferme chez la famille Cretegny lors de la fête nationale. (Lundi 1er août) Le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann a entamé dimanche déjà les réjouissances de la fête nationale, à Lòdano, dans le Val Maggia tessinois. (Dimanche 31 juillet 2016) Le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann a entamé dimanche déjà les réjouissances de la fête nationale, à Lòdano, dans le Val Maggia tessinois. (Dimanche 31 juillet 2016) Alain Berset a prononcé un discours la veille de la Fête nationale dans le cadre de l'inauguration du nouveau bâtiment du Musée national à Zurich. (Dimanche 31 juillet 2016) Alain Berset a prononcé un discours la veille de la Fête nationale dans le cadre de l'inauguration du nouveau bâtiment du Musée national à Zurich. (Dimanche 31 juillet 2016) Christoph Blocher et Moritz Leuenberger lors de l'inauguration du nouveau bâtiment du Musée national à Zurich. (Dimanche 31 juillet 2016) Chaque année, on dénonce de nombreux accidents dus aux engins pyrotechniques. (Dimanche 31 juillet 2016)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ancienne procureure fédérale Carla del Ponte a tenu le discours officiel sur la mythique prairie. Carla Ponte est convaincue que la Suisse pourra répondre aux défis qui se présentent, si elle reste ouverte.

La Tessinoise de 69 ans est la première personnalité de langue italienne à tenir le discours officiel sur la prairie du Grütli. L'ancienne procureure de la Confédération et du Tribunal pénal international de La Haye s'est exprimée en italien, en allemand et en français.

Carla del Ponte a loué la diversité de la Suisse, avec ses langues et ses cultures. Elle a insisté sur les valeurs d'ouverture, de tolérance et de dialogue. Malgré une époque troublée, ces valeurs peuvent permettre de regarder vers l'avenir avec confiance.

Car «la peur est mauvaise conseillère», elle conduit à l'isolement, a poursuivi l'ancienne procureure de la Confédération et du Tribunal pénal international de La Haye. Si la Suisse perd son esprit d'ouverture, elle perd le goût d'expliquer aux autres ses particularités. On le constate sur la scène internationale, où les décisions de la Suisse ne sont souvent pas bien comprises.

Mais la Tessinoise, également ex-ambassadrice en Argentine, s'est montrée convaincue que le pays saura trouver des solutions. Il doit s'en tenir aux accords internationaux et être ouvert au monde. Et de citer l'exemple du tunnel du Gothard, un modèle de réussite et d'ingéniosité, mais aussi d'unité et d'ouverture.

Annemarie Huber-Hotz, présidente de la Croix-Rouge suisse, a aussi plaidé pour l'ouverture et le dialogue entre les hommes. Malgré les développements révolutionnaires, il y a toujours de la violence, le terrorisme et des guerres par procuration.

Quatre langues

Les joueurs de cor des Alpes, les lanceurs de drapeaux et la société de musique de Brunnen (SZ) étaient aussi de la partie. Tout comme le Choeur Suisse des jeunes qui a chanté l'hymne national.

Cette année, une nouvelle strophe a résonné à cette occasion. La Société suisse d'utilité publique, qui a organisé la fête, a mis sur pied un concours en 2014 pour désigner le nouveau texte. Selon elle, le Cantique suisse ne reflète plus la réalité du pays.

Les quatre langues nationales sont représentées dans la nouvelle strophe, écrite par Werner Widmer. La mélodie ne change pas.

(nxp/ats)