Les «Gilets jaunes» en Suisse

27 mars 2019 09:53; Act: 27.03.2019 12:37 Print

Appel à venir bloquer la fabrique bernoise de LBD

par Christine Talos - Le mouvement appelle à bloquer dès vendredi le fabricant des lanceurs de balles qu'utilise la police contre eux et qui les blessent grièvement.

storybild

De nombreux «Gilets jaunes» ont été blessés par des armes fabriquées à Thoune. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

L'ambiance pourrait être électrique ce week-end à Thoune (BE). En effet, la vague de contestation des «Gilets jaunes» en France pourrait atteindre l'Oberland bernois dès vendredi. Les manifestants appellent en effet à bloquer B&T AG, révèle mercredi le «Bund».

«Du 29 au 31 mars 2019, bloquons toutes les usines d'armement des forces de l'ordre françaises!» lance ainsi le site de contestation romand Renversé sur sa page d'accueil. Cet appel concerne directement la Suisse, écrit-il. «En effet, c'est l'entreprise Brügger & Thomet qui fabrique les LBD40 – cette arme à prétendue létalité réduite – qui mutile, éborgne, blesse et tue. Les chiffres sont effrayants et ne mentent pas: 550 signalements, 1 décès, 222 blessures à la tête, 22 éborgnés et 5 mains arrachées.»

Pas les bonnes munitions

Brügger & Thomet est en effet la société qui produit les «lanceurs de balles de défense» qu'utilisent les forces de l'ordre en France contre les manifestants et qui les ont parfois grièvement blessés. Ces lanceurs sont considérés comme des armes non létales et sont essentiellement destinés à contrôler les manifestants, se défend B&T. La société affirme en outre que les policiers français utiliseraient des munitions qui ne sont pas destinées à ce fusil.

Le «Bund» rappelle que la société bernoise est controversée non seulement en raison des blessures durant les manifestations des «Gilets jaunes» en France, mais aussi parce qu'elle a été condamnée en 2018 pour violation de la loi sur le matériel de guerre. En effet, elle a vendu illégalement des armes au Kazakhstan.

Test à la police bernoise

En outre, la police bernoise teste elle aussi le lanceur LBD40 avec des balles en caoutchouc dans le cadre d'un essai pilote. Mais, selon le «Bund», des chercheurs de l'Université de Berne ont conclu, dans un rapport qui n'a pas encore été publié, que les projectiles pouvaient causer des blessures graves. Ainsi si la distance de tir est inférieure à 60 mètres, les balles peuvent casser des côtes ou rendre aveugle. Avec un tir à moins de 30 mètres, elles sont capables de déchirer le foie et de fracturer un crâne. Du coup, deux députées bernoises ont demandé que l'essai soit interrompu.

À noter que la manifestation devrait également attirer les manifestants bernois: l'appel des «Gilets jaunes» a en effet été relayé par «Copwatch Berne», un groupe critique envers la police. Celle-ci se borne à indiquer qu'elle est au courant du blocus en vue, mais n'en dit pas plus. Quant à l’entreprise B&T, elle a également refusé de commenter.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • D2 le 27.03.2019 10:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Révolution à temps partiel

    Quand à la frontière, ils verront le prix de nos transports publiques ils feront demi-tour :)

  • Kevin le 27.03.2019 10:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Décadence

    Je suis à moitié Français, mais j'ai toujours été contre ce mouvement. Et si en plus ils osent venir en Suisse... déjà qu'on n'est pas aimés ici mais alors si en plus ils viennent avec leur chaos... sérieux peuple Français, vous n'êtes soutenus par presque plus personne mais en plus vous vous mettez tout le monde à dos. Ce mouvement n'a plus raison d'être, arrêtez avant que les conséquences sérieuses ne commencent à se faire sentir.

  • Canelle le 27.03.2019 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Y en à marre !

    Ces gilets jaunes deviennent une véritable pandémie !

Les derniers commentaires

  • luc le 30.03.2019 18:13 Report dénoncer ce commentaire

    . . ....

    mais eu fabrique pas des avions de chasse .... C'est pour aller cultiver les plantes vertes si ils savent plus pourquoi ils manifestent

  • Un Suisse qui sait lire le 30.03.2019 05:32 Report dénoncer ce commentaire

    Compréhension de texte

    Vous etes affligeants, 95% des commentateurs n'ont meme pas comprit ce qu'ils lisaient... A aucun moment il est dit que des Francais allais venir en Suisse manifester. C'est un appel a bloquer une usine d'arme Suisse par des Suisses pour imiter des Francais qui bloquent des usines Francaises. 0/10

  • Doug Wilson le 29.03.2019 06:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas compliqué

    Jamais impliqué dans un quelconque débordement, jamais eu à me plaindre de violences policières. C'est pourtant pas compliqué

  • Vous croyez quoi le 28.03.2019 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    Non mais

    On va bien les recevoir les Frouziens: la Bärner Polizei, c'est pas la police de Paris...

  • Yoda26 le 28.03.2019 18:28 Report dénoncer ce commentaire

    La Suisse un beau pays

    L'amitié et l'empathie entre citoyens voisins a encore des progrès à faire, en revanche la production d'armes d'un pays neutre a de beaux jours devant elle. Le chacun pour soi est notre devise. Attention de bien fermer vos demeures à double tours de peur que le port d'un gilet jaune, arme de destruction massive, ne soit contagieux ou que l'un des plus de 615'000 travailleurs pauvres ou un SDF ne s'en prenne à votre porte-monnaie. Ah pardon j'oubliais ici tout est secret. Béni sois l'argent si bien gardé pour le moment seulement et qui spolie les peuples affamés.