Police

11 janvier 2016 14:47; Act: 11.01.2016 14:47 Print

Les homicides en augmentation en Argovie

A l'exception du cas de Rupperswil, tous les homicides ont été résolus.

storybild

La police a dénombré 20 homicides cette année. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le nombre d'homicides est en augmentation dans le canton d'Argovie. En 2015, la police cantonale a dénombré 20 cas, alors qu'en moyenne le canton n'enregistre que 10 à 12 homicides, ou tentatives, par an. Les vols et les effractions ont en revanche diminué.

L'année passée, il y a eu 14 homicides et six tentatives d'homicides, a expliqué lundi Markus Gisin, le chef de la police criminelle lors de sa conférence de presse annuelle.

Ce dernier a précisé qu'à deux occasions, la police a été confrontée à des cas d'homicides multiples: à Würenlingen en mai, où 5 personnes avaient trouvé la mort, et à Rupperswil, il y a trois semaines.

Tant la police cantonale que le Ministère public n'ont pas donné, lundi, de nouvelles informations sur cette affaire. Une mère, ses deux fils et l'amie d'un d'eux, avaient été tués et leur maison brûlée pour camoufler leur meurtre.

Enquête toujours en cours

L'enquête est toujours en cours, et doit déterminer l'identité des meurtriers et leur motif, a précisé la police.

A l'exception du cas de Rupperswil, tous les homicides ont pu être résolus, a-t-il ajouté. Le dernier meurtre non élucidé remonte à 2009.

Si le nombre des homicides est en hausse, ce n'est pas le cas de celui des actes de violence et des crimes contre l'intégrité sexuelle. Le canton a également constaté une baisse de 50% du nombre de vols, alors que les cas d'effractions sont moins nombreux de 15 à 20%.

Enfin, la police a recensé plus de morts sur les routes argoviennes que ces dix dernières années, avec 28 victimes en 2015.

(nxp/ats)