Santé en Suisse

29 mars 2011 12:33; Act: 30.03.2011 07:53 Print

Les jeunes boivent et fument toujours autant

La consommation d'alcool et de tabac chez les jeunes reste toujours aussi élevée qu'il y a quatre ans.

storybild

La bière reste la boisson alcoolisée préférée par les garçons. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'attitude des jeunes face à l'alcool, le tabac et le cannabis n'a guère changé: leur consommation reste toujours aussi élevée qu'il y a quatre ans, selon une nouvelle enquête réalisée par Addiction Info Suisse auprès des écoliers de 15 ans. Environ un quart des adolescents boivent de l'alcool une fois par semaine et un jeune sur dix fume quotidiennement.

Sondage
Les jeunes ont-il trop facilement accès à de l’alcool?
83 %
15 %
2 %
1926 participants

La consommation d'alcool et de cannabis avait atteint un sommet dans l'enquête réalisée en 2002 auprès des 11-15 ans, a rappelé mardi l'organisation. L'étude est effectuée tous les quatre ans sur mandat de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Cette fois, l'accent a été mis sur les jeunes de 15 ans, un âge qui représente une étape importante du développement des adolescents.

Les chiffres les plus récents ressortant de l'enquête 2010 indiquent que la consommation de substances n'a pas varié fondamentalement: environ un quart (27 des garçons de 15 ans boivent de l'alcool au moins une fois par semaine, contre 25% en 2006. Chez les filles du même âge, le pourcentage a baissé en 2010, s'établissant à environ 13%, contre 17% quatre ans auparavant.

La bière en tête

La boisson alcoolique préférée des garçons est la bière. Outre cette boisson, les filles consomment aussi fréquemment des alcopops et des spiritueux. La consommation de spiritueux a progressé de manière «inquiétante» tant chez les garçons que chez les filles. Plus d'un quart des garçons et un bon cinquième des filles boivent de l'alcool fort au moins une fois par mois.

Les motifs de la consommation d'alcool sont multiples: «pour mieux apprécier une soirée», «simplement parce que cela m'amuse» et «parce que c'est plus drôle lorsque je suis avec les autres». Plus du tiers des jeunes concernés affirment en boire pour se réconforter lorsqu'ils ne se sentent pas bien - ce qui est particulièrement préoccupant, selon Addiction Info Suisse.

Baisse pour le tabac

La consommation de tabac a baissé au cours de la dernière décennie non seulement chez les adultes mais aussi chez les jeunes. Il semble qu'elle se soit stabilisée en 2010 chez les écoliers. C'est ainsi que 72% des garçons de 15 ans et 79% des filles du même âge ne fument pas. Toutefois, 13% des garçons et 10% des filles sont accrochés chaque jour à leur cigarette.

Pour ce qui est du cannabis, la majorité des jeunes n'en ont pas fait l'expérience. Deux tiers des garçons et trois quarts des filles disent n'en avoir jamais consommé. La plupart des adolescents qui en consomment le font de manière irrégulière. Toutefois 4% des garçons et près de 1% des filles ont fumé du cannabis dix fois ou plus au cours des 30 jours précédant l'enquête.

Risques considérables

«La situation actuelle nous préoccupe, car certains jeunes encourent des risques considérables», a expliqué lors d'une conférence de presse à Berne Michel Graf, directeur d'Addiction Info Suisse. La prévention vise d'une part à empêcher que les adolescents ne commencent à fumer du tabac et du cannabis ou ne se mettent à boire de l'alcool de manière trop précoce. D'autre part, elle doit permettre de mieux atteindre - et le plus tôt possible - les jeunes en situation de risque ou qui consomment déjà de manière problématique.

Dans le cadre de l'enquête de 2010 en Suisse, 628 classes et plus de 10.000 écoliers âgés de 11 à 15 ans ont participé à l'étude en répondant de manière anonyme à un questionnaire. Cette étude, financée par l'OFSP et les cantons, est représentative de l'ensemble de la Suisse.

(ap)

Les commentaires les plus populaires

  • Etienne le 29.03.2011 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème c'est le tabac

    Pour l'alcool les jeunes Suisses sont vraiment très sages. C'est à se demander si ces données sont vraiment fiables. Un quart des jeunes Suisses boit de l'alcool une seule fois par semaine et jamais en dehors de ça. Et les autres même pas une fois par semaine. Quand on est jeune c'est quand même normal de sortir faire la fête une fois par semaine. Le plus étonnant c'est qu'ils ne boivent jamais une bière le reste du temps. Le vrai problème de santé c'est le tabac quotidien.

  • Sami le 29.03.2011 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement, c'est la crise!

    Et on se demande où ils trouvent le fric pour s'acheter tout ça!

  • Jeunetta le 29.03.2011 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    On est jeune maintenant !

    C'est la jeunesse, on ne peut rien faire ! Nous devons faire nos propres expérience mais certains sont trop naïfs ou pas assez fort de caractère pour se dire qu'essayer, ce n'est qu'une fois. N'oubliez pas que la plupart des ados manquent aussi d'amour parental parfois, peut-être à cause des divorces ou séparation, et que faire des caprices tel que fumer du cannabis ou une cigarette, rentrer ivre.. etc.. peut peut-être être la seule forme d'interet à laquelle les parents répondent.. J'avoue que j'ai l'impression d'avoir plus de liberté que mes parents...

Les derniers commentaires

  • Brain Dead le 29.03.2011 17:32 Report dénoncer ce commentaire

    useless...

    Etude fausse et inutile. Elle n'est basée que sur des témoignages anonymes de jeunes ados de 15 ans... il est d'ailleurs précisé: les jeunes "disent" ne pas... et le vôtre, il fait quoi lui? Il vous raconte ce qu'il veut bien...

  • hippie le 29.03.2011 16:25 Report dénoncer ce commentaire

    alcool ==> argent

    tabac, alcool , ça arrange bien l'était vu les taxes que ya dessus ..... devrai verser un peu d'argent à l'éducation pour que les jeunes se sentent un moins dépressif et qu'ils boivent un peu moins ....

  • Etienne le 29.03.2011 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Le problème c'est le tabac

    Pour l'alcool les jeunes Suisses sont vraiment très sages. C'est à se demander si ces données sont vraiment fiables. Un quart des jeunes Suisses boit de l'alcool une seule fois par semaine et jamais en dehors de ça. Et les autres même pas une fois par semaine. Quand on est jeune c'est quand même normal de sortir faire la fête une fois par semaine. Le plus étonnant c'est qu'ils ne boivent jamais une bière le reste du temps. Le vrai problème de santé c'est le tabac quotidien.

  • jojo lapin le 29.03.2011 16:04 Report dénoncer ce commentaire

    peut-être

    que certain parents ne se préoccupent plus assez de leurs ados... Ils rentrent à la maison super-bourrés... sentent la beu à trois kilomètres et ont commis plusieurs dommages à la propriété durant la soirée... pas grave! c'est pas chez nous qu'ils ont cassé des choses et ils faut bien que jeunesse se passe...

  • Bambel, 33 ans, toutes ses dents le 29.03.2011 15:42 Report dénoncer ce commentaire

    Informer c'est bien, mais c'est aussi ne

    La prévention dans ce domaine est important, mais on a tous été jeune et braver des interdits, essayer de nouvelles choses, c'est aussi les expériences adolescentes... Informer c'est bien, la répression par contre apporte le marché noir et peut-être une certaine frustration de la jeunesse, qui produit par la suite des adultes adulescents ou qui sont plus fragiles dans des moments difficiles. Une fois qu'on a essayé 2-3 paradis artificielles quand on a 16-19 ans, bien entourés de bons amis, on sait peut-être mieux à quoi s'en tenir pour la suite. Si on se biture à 25 ans à cause de problèmes,