Suisse

25 avril 2019 12:11; Act: 25.04.2019 12:31 Print

Les jeunes conducteurs menacés sur les routes

En moyenne, 37 morts sont enregistrés chaque année parmi les 18-26 ans. Le bureau de prévention des accidents veut de nouvelles mesures.

storybild

Le nombre d'accidents de moto et de voiture chez les 18-26 ans est plus élevé que la moyenne. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les jeunes conducteurs sont particulièrement en danger sur les routes suisses: 37 morts sont enregistrés chaque année en moyenne parmi les 18-26 ans. Le bureau de prévention des accidents veut minimiser les risques avec de nouvelles mesures de prévention.

Le nombre d'accidents de moto et de voiture de cette catégorie d'âge est plus élevé que la moyenne, explique le bureau de prévention des accidents (bpa) dans un communiqué diffusé jeudi. Les raisons sont multiples. Souvent il manque de l'expérience et de la routine à ces conducteurs; ce sont des facteurs essentiels à la sécurité sur les routes.

Par ailleurs, les 18-26 ans mûrissent encore. Ils ont tendance à se surestimer, à adopter des comportements risqués et à consommer de l'alcool, selon le bpa. Ils sont aussi distraits par l'utilisation des téléphones portables, la présence d'autres jeunes dans la voiture, la pression du groupe ou la recherche de sensations fortes; en particulier chez les hommes.

Sensibiliser les jeunes

La formation à la conduite joue un rôle essentiel afin d'éviter les accidents parmi les jeunes automobilistes, estime le bpa. Une sensibilisation aux thèmes de la vitesse, de l'alcool, de la distraction au volant ou de l'influence des passagers est essentielle.

L'utilisation des assistants de conduite doit aussi faire partie des cours. Les technologies de sécurité doivent être encouragées, notamment l'assistance au freinage d'urgence.

En décembre 2018, le Conseil fédéral a décidé de réduire la formation complémentaire des jeunes conducteurs à un jour. Les aspirants conducteurs pourront aussi, avec un accompagnant, se mettre derrière le volant dès 17 ans. Des abaissements d'âge sont également prévus au 1er janvier 2021 pour les motocyclistes.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ernest Pellegrini le 25.04.2019 12:44 Report dénoncer ce commentaire

    Contradiction politique

    D'un côté on admet que les jeunes ne sont pas aptes tout de suite à conduire, de l'autre on veut abaisser l'âge et diminuer les cours de sensibilisation. Les professionnelles étaient contre, est-ce que les politiciens les ont écoutés ? NON

  • attention le 25.04.2019 13:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    manque de maturité

    Les jeunes manquent de maturité, c'est un fait. Alors les gauchos en mal d'électorat qui veulent leur donner le droit de vote à 16 ou 14 ans, faut arrêter, c'est irresponsable

  • citoyen le 25.04.2019 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    rien de nouveau

    rien de nouveau.... de tout temps c'est la tranche d'âge la plus touchée par cette problématique...

Les derniers commentaires

  • Âne Onyme le 27.04.2019 10:44 Report dénoncer ce commentaire

    Solution

    Il fait donner le permis à 16 ans avec le droit de conduire à une vitesse limitée à 60 lm. Nous serons ainsi dans un seul embouteillage dans toute la suisse. Plus aucun accident grave, le temps de lire les messages et de les écrire, plus besoin de clignotants, on peut rester sur la voie de gauche sur l'autoroute. Et les trains n'auront plus besoin d'avoir des places assises.

  • gg le 27.04.2019 10:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    marre des gens

    Pour rappel, la mort fait partie de la vie. Il faut arrêter de modifier/ajouter des lois des qu'il y a des accident mortelle en voiture.

  • 1ctrop 0cmieux le 26.04.2019 21:56 Report dénoncer ce commentaire

    ? de morts sur 5'400'000 permis restants

    C'est un faux ou mauvais débat, oui 37 morts annuels chez eux c'est trop mais... En 2017, les jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans (env. 400 000 ; 58 %) sont titulaires du permis de conduire. 37 sur 400'000, c'est un petit pourcentage et sur les 37, combien ont voulu imiter Fangio. En plus, ils sont souvent seuls. Les voitures sont plus solides et moins dangereuses que dans les années 1970-1980-1990. A l'époque, on perdait souvent 5 potes d'un coup car ils se croyaient sur un circuit, ils comptaient les peupliers pour beurre dans leurs délires routiers, erreur fatale.

    • Bouby le 27.04.2019 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @1ctrop 0cmieux

      Trés muster, tu as raison. L'époque des sorties du samedi soir ( unit ) était souvent endeuillée par de graves accidents, Mais cette Belle Époque restera tout de même une période sans trop de restrictions, d'interdictions, de contrôles, d'énervements, sur des routes moins chargées. Bien sûr, il s'agit de 50 ans en arrière.

  • Si 17 le 26.04.2019 11:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    c'est beau l'équilibre

    toujours plus de véhicules sur les routes et toujours moins d'accidents... les jeunes on connaît, on les taxe au maximum avec les assurances et les plaques mais on délivre les permis à tous ceux qui ne savent pas se comporter sur la route... Et de l'autre côté, on laisse les vieux séniles conduire alors qu'ils ne sont plus capable de regarder dans l'angle mort ou qu'ils sont sous médication forte... ces articles sur les accidents me font mourir de rire

    • Pluche le 26.04.2019 16:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Si 17

      Arrêtez avec vos vieux "séniles" ICI on parle des 18 à 26 ans point barre... et tous les vieux séniles vous saluent bien

    • On voit rien le 26.04.2019 22:01 Report dénoncer ce commentaire

      Pas angle mort pour rien

      @Si 17, tu vois quoi en regardant dans l'angle mort?

  • Cerry le 26.04.2019 08:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Asile de fous

    On ne peut malheureusement pas priver de permis les débiles. C'est la débilisation de la population qui fait des dégâts et pas exclusivement les jeunes.