Manif à Schwytz

23 avril 2019 15:00; Act: 23.04.2019 15:00 Print

Les néo-nazis brûlent une bannière pour la diversité

Des extrémistes de droite ont publié une vidéo dans laquelle ils font un salut hitlérien devant une affiche en feu. Ils ont volé la pancarte lors d'une manifestation visant à redorer l'image de Schwytz.

storybild

Des personnes masquées font le salut hitlérien devant une banderole en feu sur laquelle on peut lire «Schwytz est coloré» et «Ensemble contre le racisme». (Photo: Facebook)

Sur ce sujet
Une faute?

Le défilé en costume du Ku-Klux-Klan (KKK) lors du «Güdelmontag», le lundi de carnaval à Schwytz, n'en finit pas de faire des remous.

Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre des hommes encagoulés faire un salut hitlérien et poser devant une affiche en feu. Sur cette pancarte, on peut lire les slogans: «Schwytz est coloré» et «Ensemble contre le racisme», note «20 Minuten». L'affiche a été dérobée par les extrémistes lors de la manif qui dénonçait ce défilé en costume du Ku-Klux-Klan, organisée à la mi-avril.

Les individus masqués portent des pulls faisant référence au réseau d'extrême-droite Blood & Honour («sang et honneur»), qui organise notamment des concerts White Power, et de groupes de rock anticommunistes. Selon nos confrères alémaniques, la vidéo aurait été tournée par la branche suisse du groupuscule Combat 18, qui serait la branche armée de Blood & Honour. La police cantonale de Schwytz dit être au courant de ces images: «Des éclaircissements seront apportés en temps voulu», a fait savoir son porte-parole. D'après «20 Minuten», la vidéo a été retirée de Facebook après avoir fait l'objet d'un signalement auprès de la plateforme.

«J'ai été très choqué quand j'ai remarqué le vol», a déclaré un participant à la manifestation d'il y a 10 jours qui avait aidé à décorer les affiches. «Je trouve cela effrayant. Blood & Honor est interdit en Allemagne, par exemple, alors qu'il est toléré en Suisse.» Lors de la manifestation anti-KKK d'avril, des heurts avaient du reste opposé des extrémistes de droite et des participants, comme le montrent les images ci-dessous.

(20 minuten/cga)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • CL le 23.04.2019 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chacun ses croyances mais avec bon sens

    Ces groupuscules augmentent à cause de la peur de l'autre. Malheureusement les actes criminels commis à travers le monde et en Suisse ne vont faire qu'augmenter la peur de l'autre. Les extrêmes droites renaissent de leurs cendres hélas. Mais avant de blâmer ces jeunes gens, il faut se poser la bonne question. Pourquoi? Le gouvernement doit protéger les citoyens. Si non le peuple suisse se protégera lui-même avec toutes les dérivent qui vont avec.

  • fab le 23.04.2019 15:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Défense

    Les commentaires sont ouverts et les gauchos socialos vont pleurer

  • Rotor63 le 23.04.2019 16:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Extrêmes néfastes !

    Il paraît qu'il faut chercher une origine à tout... Pourquoi l'extrême droite renaît elle ? Ne serait-ce pas en partie à cause du laxisme de notre brave gauche bien pensante qui excuse sans autre les actes commis par les délinquants de tous bords ? Surtout les « bords » minoritaires ! On a plus le droit d'être national-socialiste, mais on peut toujours se revendiquer d'être socialiste ou communiste ! Avec chacun des trois ses dizaines de millions de morts, chercher l'erreur ...

Les derniers commentaires

  • Rey Fléchy le 24.04.2019 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Inventaire politique

    Le berceau de l'extrême-droite est la Suisse et l'Autriche. L'Allemagne en est le plus fort vecteur mais pas la tête pensante. La Suisse n'est dirigée que par la droite et cela depuis toujours. La gauche n'a jamais eu la majorité à Berne. Et rares sont les cantons qui ont eu une majorité de gauche. En conséquence, tout ce qui est en place de nos jours est ce qui ressort de la politique de droite. En conséquence, je ne comprends pas pourquoi la faute est mise sur la gauche.

    • Tom Granger le 24.04.2019 10:40 Report dénoncer ce commentaire

      Eh bien...

      Pour des raisons d'une malhonnêteté intellectuelle crasse, apanage d'une certaine partie de la droite. Si l'ennemi mortel que représente la gauche disparait, c'est l'essence même de sa propre survie qui est menacée. Il leur est donc indispensable de perpétuellement dépeindre une gauche puissante, globaliste et manipulatrice, source de tous les maux des sociétés nationales. Ça et les étrangers bien sûr...

    • Laurent le 24.04.2019 12:28 Report dénoncer ce commentaire

      Invention politique

      La gauche a toute les villes de Suisse...et est surreprésentée par rapport à son poids réel électoral surtout dans les médias ce qui crée ce mécontentement qui n ira qu en s accentuant, le laxisme et l angélisme ca se paie et cher, l addition arrive gentiement les gens veulent de l ordre et de la justice avant tout dans notre pays et conserver leur culture ce qui apportera son lot d extrême inévitablement mais n oublions pas les vrais responsables de ce marasme ambiant, les politiciens sont lamentables depuis plus de 20 ans.

    • Luc le 24.04.2019 22:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Laurent

      Quand les gens de droite traitent de gauchistes tout ce qui n'est pas de leur bord, faisant preuve d'une grande intolérance, j'aimerais bien qu'on me dise comment nommer les gens de droite, parce que ce ne sont pas non plus des saints.

  • Julien Rey le 24.04.2019 06:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tu parles

    Propagande de gauche nuit gravement à la nation

  • kib le 23.04.2019 21:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Top !

    Il y a encore du bonnes gens sur terre ! top classe !

    • Tom Granger le 23.04.2019 21:57 Report dénoncer ce commentaire

      C'est évident.

      La bannière ne s'est pas écrite toute seule.

  • rodolphe le 23.04.2019 21:10 Report dénoncer ce commentaire

    feu de joie

    Dommage qu'ils n'aient pas brûlé avec leur bannière.

  • Clpe le 23.04.2019 21:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour la pub le 20 min

    Ce sont les médias qui font leur presse , reprenons l'exemple de jeunes carnavaleurs déguisés en membre du KKK ! Sincèrement il n'y a eu que le vingt minutes pour en faire une scène nationale ! Alors que de n'était que des jeunes de mauvais goûts , et associés cela au second événement doit faire saliver le rédacteur