Suisse

14 septembre 2019 10:33; Act: 14.09.2019 10:33 Print

Les nouveaux trains font mal aux hanches

Après des heures à bord des FV Dosto, des contrôleurs se plaignent de douleurs aux genoux et aux hanches. Certains d'entre-eux ne veulent plus travailler sur les nouveaux trains.

Sur ce sujet
Une faute?

La série de panne sur les trains à deux étages de Bombardier continue. Les nouveaux convois tremblent tellement lors des trajets que le personnel qui voyage à l'intérieur souffre de problèmes de santé. D'après le site internet watson.ch, certains employés sont même dispensés de monter à bord des FV Dosto.

«Mes hanches me font mal», a raconté un cheminot au portail d'informations. En raison des vibrations et de l'inclinaison du train, l'homme doit constamment tendre ses muscles. Et l'employé ne serait pas le seul dans ce cas, il cite le cas d'un collègue qui a été dispensé de travail dans ce modèle de trains à cause du même type d'ennuis de santé.

Plusieurs cas

Le syndicat des employés des transports (SEV) est au courant de plusieurs cas dans lesquels les FV Dosto sont à l'origine de problèmes de santé. «Les genoux et les ménisques des employés sont aussi touchés», a-t-il dit à Watson.

Ces tremblement seraient dus au système de compensation du roulis qui permet d'atteindre des vitesse plus élevées dans les virages. Il s'agit d'une nouvelle technologie pour les trains à deux étages, qui a été utilisée pour la première fois chez Bombardier.

Les CFF sont conscients du problème. Porte-parole de la régie fédérale, Sabine Baumgartner explique que les problèmes du personnel sont pris très au sérieux. Mais qu'il n'est pas possible pour l'instant de confirmer que les dégâts aux ménisques cités par le syndicat étaient liés au FV Dosto en particulier. «Des clarifications médicales sont en cours», a-t-elle fait savoir.

En ce qui concerne la technologie, les CFF travaillent depuis des semaines pour remédier à la situation.

(20 minutes)