Rheinfelden (AG)

17 octobre 2019 21:44; Act: 17.10.2019 22:27 Print

«Le code de la route s'applique à tous!»

Deux pompiers argoviens qui se rendaient à un exercice avec leur propre véhicule ont provoqué un accident. Leur permis leur a été immédiatement retiré.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Appelés par une alarme et pressés de se rendre à un entrainement à leur caserne, deux pompiers ont provoqué un accident spectaculaire, mardi 15 octobre, au centre-ville de Rheinfelden (AG).

Alors que leurs voitures respectives se suivaient de près et à toute allure, ceux-ci ont voulu dépasser un car postal sur la Spitalstrasse, près du passage inférieur de la gare.

Voyant qu'une voiture arrivait en sens inverse au moment où il se faisait dépasser, le conducteur du bus a freiné immédiatement. Malheureusement, cette manoeuvre n'a pas pu empêcher la collision entre deux des trois véhicules. Si personne n'a été blessé, la police cantonale a immédiatement retiré le permis des deux pompiers. «Malgré l'urgence, ils n'étaient pas dans l'exercice de leur fonction et ils conduisaient leurs voitures privées. Ils n'avaient donc pas le droit de déroger au code de la route», explique un porte-parole.

Marc Leber, commandant de la caserne où sont engagé les deux hommes, n'excuse en aucun cas leur comportement: «Lorsque nous nous déplaçons en civils, le code de la route s'applique, comme pour tout le monde.»

Même si, en cas d'incendie, celui-ci concède que les hommes du feu se doivent d'être prêts à intervenir rapidement, il ne sert à rien de provoquer un accident supplémentaire. «En près de trente ans de carrière, j'ai toujours respecté les limitations de vitesse.»

(lha/szu)