Prévoyance 2020

25 septembre 2017 19:09; Act: 25.09.2017 19:09 Print

Les prix vont-ils être réduits à cause de la TVA?

La baisse des taux de TVA, à la suite du scrutin de dimanche sur les retraites, pourrait profiter aux consommateurs.

storybild

La Prévoyance vieillesse 2020 a été rejetée à 52,7% et son financement via un relèvement de la TVA par 50,1% des citoyens et la majorité des cantons. (Photo: Keystone)

Une faute?

Après le non, dimanche, du peuple à la prévoyance vieillesse 2020, les taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) vont baisser de 0,3% à compter du 1er janvier 2018. Les consommateurs pourraient en bénéficier. Les milieux de protection des consommateurs exigent que les entreprises redistribuent intégralement aux clients l'argent qu'elles vont économiser suite à la baisse des taux de la TVA, a affirmé lundi à l'ats André Bähler, responsable Politique et Economie à Fondation alémanique des consommateurs (SKS).

Baisses de prix chez Coop et Migros

Les principaux acteurs de vente au détail Migros et Coop ont annoncé lundi qu'ils allaient redistribuer la réduction de la TVA aux clients. Coop a déclaré que la baisse parviendra aux clients «intégralement sous forme de réduction des prix».

Pour les entreprises, cependant, le changement de la TVA entraîne aussi une surcharge de travail. Ainsi, elles doivent adapter aux nouveaux tarifs les systèmes de caisse et les logiciels de comptabilité, ce qui est coûteux. Par ailleurs, elles ne disposent que de quelques mois pour y parvenir.

Perte de 700 millions

La clientèle ne doit cependant pas s'attendre à de grosses réductions. Suer le prix d'un café à 3 francs, par exemple, la baisse de 0,3% de la TVA ne représente que 0,9 centime. Le financement additionnel de l'assurance-invalidité (AI) par 0,4 point de pourcentage de TVA arrive en effet à son terme à la fin de 2017. Dans le même temps, les taux de la TVA seront augmentés de 0,1 point dès le 1er janvier 2018 en raison du projet de financement et d'aménagement de l'infrastructure ferroviaire (FAIF).

À compter du 1er janvier 2018, le nouveau taux normal de TVA s'élève encore à 7,7%. Le taux spécial de TVA pour l'hôtellerie passe de 3,8% à 3,7% et le taux réduit de TVA pour les biens de première nécessité reste inchangé à 2,5%. Par conséquent, l'année prochaine l'Etat va perdre environ 700 millions de francs.

Discussions en automne

Cependant, un relèvement de la TVA pour financer l'AVS n'est à long terme pas définitivement écarté. Etant donné que la nécessité d'une réforme des rentes est largement partagée, un nouveau projet s'impose.

Le conseiller fédéral Alain Berset veut réunir cet automne les partenaires sociaux, les partis et le comité référendaire pour de premières discussions, a déclaré lundi à l'ats le porte-parole du Département fédéral de l'intérieur (DFI) Peter Lauener. Selon lui, il s'agit dans un premier temps de faire un «état des lieux». La forme des discussions ainsi que le calendrier sont pour l'heure encore ouverts.

(nxp/ats)