Enfermés dans une grotte

22 janvier 2018 15:03; Act: 22.01.2018 17:16 Print

«Ils seront encore bloqués pendant au moins 48h»

Les secouristes ont retrouvé lundi les huit touristes pris au piège depuis dimanche dans une grotte schwytzoise. Ils se portent bien, mais ne remonteront pas de sitôt à la surface.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les huit hommes bloqués depuis dimanche matin dans la grotte du Hölloch, dans le Muotathal schwyzois, ont reçu un soutien psychologique de la part de secouristes. Ces derniers ont atteint le bivouac, situé à l'abri des eaux, après huit heures de parcours.

Les huit hommes bloqués se portent bien, a déclaré lundi à l'ats Florian Grossmann, porte-parole de la police schwyzoise. Ils disposent de nourriture et d'eau potable et bénéficient désormais d'une assistance.

«Ça pourrait prendre aussi une semaine»

Lors d'une conférence de presse, Franz Auf der Maur, de Spéléo-Secours Suisse, a expliqué que les individus devront rester «encore au moins 48h» dans la grotte. Il n'exclut cependant pas qu'ils pourraient y rester plus longtemps. «Ça pourrait prendre aussi une semaine.»

Quatre membres de la colonne de Spéléo-Secours Suisse se sont mis en route dimanche vers les infortunés et les ont atteints après huit heures de chemin. Le bivouac est en effet accessible par une seconde voie, mais cet itinéraire est exigeant et praticable uniquement par des spéléologues, non par des touristes. Les huit hommes bloqués ne pourront donc pas l'emprunter pour sortir.

Prolongement forcé

Le niveau d'eau a baissé légèrement, mais on ignore quand le groupe pourra quitter le Hölloch, où la température est de 6 degrés. Il est probable que ces hommes, bien équipés, devront prolonger leur expédition, puisque la météo devrait se calmer à partir de mardi seulement.

Trois kilomètres séparent les hommes bloqués de la sortie, huit Alémaniques âgés de 25 à 55 ans. Le Hölloch, très prisé des amateurs, est un des réseaux de cavités souterraines parmi les plus grands du monde avec plus de 200 kilomètres de galeries. Il n'est pas rare que des touristes s'y trouvent coincés, surtout en hiver, lorsque le niveau de l'eau est relativement haut.

(nxp/ats)