Canton d'Argovie

28 janvier 2020 19:10; Act: 28.01.2020 20:43 Print

Les serres pour abricots doivent être démontées

Suite à une plainte de Pro Natura, le gouvernement cantonal d'Argovie a ordonné le démontage de serres tunnels en plastique pour la culture d'abricots. Ces installations contreviennent à des mesures de protection des paysages.

storybild

(Photo: ag.ch)

Une faute?

Les serres tunnels en plastique pour la culture d'abricots en Argovie doivent être démontées. Le gouvernement cantonal a accepté une plainte de Pro Natura.

Le gouvernement avait autorisé l'implantation de ces serres tunnels à Egliswil et Seengen. La plainte a été acceptée, car ces installations contreviennent aux mesures de protection des paysages dans une zone comme celle du lac de Hallwil, a indiqué mardi Pro Natura.

Les serres tunnels ont été érigées dans un paysage d'importance cantonale. Les autorisations avaient été données par les deux communes après consultation des autorités cantonales. Le projet était soutenu par l'Institut Agroscope Conthey (VS) et l'Institut de recherche pour l'agriculture biologique, basé à Frick (AG).

50'000 francs

Les demandes d'autorisation n'ont été publiées que dans les feuilles officielles communales. Pour être conformes, elles doivent aussi l'être dans la feuille officielle cantonale, ce qui donne à Pro Natura l'occasion de pouvoir s'exprimer sur ces projets.

Les deux producteurs ont déjà investi 50'000 francs dans les serres tunnels. Longues de 120 mètres et larges de 9 mètres, elles ont déjà été installées, mais elles doivent maintenant être démontées. Il était prévu d'y planter 600 abricotiers.

Le canton comptait avec une récolte d'environ 9 tonnes d'abricots dans cinq à six ans. La surface consacrée aux abricotiers devrait tripler au cours des quatre prochaines années pour atteindre 10 hectares.

L'Argovie est actuellement le quatrième plus grand canton producteur d'abricots, loin derrière l'incontestable leader qu'est le Valais.

(nxp/ats)