Pistes cyclables

23 juin 2011 11:28; Act: 23.06.2011 11:58 Print

Les trottinettes électriques acceptées

A condition de mesurer moins d'un mètre de large et de ne pas dépasser les 20 km/h les trottinettes électriques et les taxi-vélo pourront circuler sur les pistes cyclables.

Une faute?

Les trottinettes électriques et les vélos-taxis mesurant moins d'un mètre de large et ne dépassant pas 20 km/h peuvent désormais rouler sur les pistes cyclables. L'Office fédéral des routes (OFROU) a assoupli les règles pour les véhicules à propulsion électrique.

Cette adaptation est liée à la popularité croissante de ce type d'engins, explique jeudi l'office dans un communiqué. De par leur vitesse et leur usage, ils ressemblent à des cyclomoteurs, mais leur puissance et leur poids relativement élevé les en distinguent.

Certains sont désormais soumis à des exigences technique moins strictes. La présence d'un feu de position dispense par exemple de l'obligation de feux de croisement. L'assouplissement ne vaut toutefois que pour les véhicules ne pouvant rouler à plus de 20 km/h sans assistance ou 25 km/h avec, ayant une puissance continue du moteur limitée à 2,0 kW et ne pesant pas plus de 450 kg.

Le permis B suffit

Les conducteurs peuvent désormais se contenter d'un permis de conduire de catégorie B (véhicules de tourisme) ou de la catégorie F (véhicule jusqu'à 45 km/h, à l'exception des motocycles). Plus besoin d'un permis A1 (motocycles légers).

Les trottinettes électriques et autres vélos-taxis restent en revanche immatriculés comme motocycles légers. C'est le seul moyen d'assurer un contrôle régulier de leur bon fonctionnement et ainsi la sécurité des conducteurs et des passagers, justifie l'OFROU.

(ats)