Argovie

10 juillet 2014 13:53; Act: 10.07.2014 14:19 Print

Les trous découverts à Leibstadt datent de 2008

Les trous percés dans l'enceinte de confinement primaire du réacteur nucléaire de Leibstadt (AG) ont été faits il y a six ans, peu après la dernière inspection par l'IFSN des lieux concernés.

Sur ce sujet
Une faute?

Les six trous d'environ six millimètres de diamètre ont été percés par des personnes ne travaillant pas pour la centrale pour y fixer deux extincteurs manuels, indique Andreas Pfeiffer, directeur de la centrale, dans une interview publiée jeudi par l'«Aargauer Zeitung». Cinq trous ont été bouchés par des vis, le sixième est resté ouvert. Il est toutefois couvert par le support fixant les extincteurs à la paroi.

Tant Andreas Pfeiffer que l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) sont conscients du danger que représentent les trous de perçage dans l'enceinte de confinement en acier, souligne le premier. En cas de sur-pression due à un incident, l'air radioactif serait toutefois filtré avant de s'échapper dans la nature, précide à l'ats le porte-parole de l'IFSN David Suchet.

L'Inspection fédérale entend toutefois tirer les conséquences de la découverte des trous de perçage «inadmissibles» dans sa manière de contrôler les installations de Leibstadt. L'étanchéité de l'enceinte de confinement primaire est vérifiée tous les dix ans en accord avec les prescriptions internationales. L'enceinte en acier est entourée et surmontée d'une coupole de confinement en béton.

(ats)