Hôpital du Valais

03 avril 2019 12:16; Act: 03.04.2019 12:17 Print

Ligne des urgences pédiatriques suspendue

L'Hôpital du Valais a interrompu sa ligne téléphonique pour les urgences pédiatriques, en raison d'une saturation liée à son succès.

storybild

La ligne téléphonique pédiatrique est suspendue. L'Hôpital du Valais recommande désormais aux parents de contacter leur propre pédiatre ou encore le service de garde pédiatrique.

Une faute?

Des problèmes de saturation et de financement sont à l'origine de la suspension de la ligne téléphones des urgences pédiatriques de l'Hôpital du Valais. De nouvelles solutions seront recherchées.

«La ligne recevait environ 15'000 appels par an, soit plus de 40 par jour. En période chargée, c'était même beaucoup plus de 40 par jour», explique mercredi à Keystone-ATS Joakim Faiss, chargé de communication à l'Hôpital du Valais, confirmant une information du «Nouvelliste».

Le succès rencontré par cette ligne gratuite était devenu trop accaparant pour les personnes en poste. «Leur mission première n'est pas de répondre à ces appels. Il aurait fallu un financement spécifique pour cette ligne», note M. Faiss.

Une solution recherchée

L'idée de cette ligne consistait à répondre à des parents inquiets au sujet de la santé de leur enfant, et d'éventuellement leur suggérer de se déplacer aux urgences. Pour pallier l'absence de cette ligne, l'Hôpital du Valais recommande désormais aux parents de contacter leur propre pédiatre, le service de garde pédiatrique ou de se rendre directement aux urgences.

L'Hôpital du Valais, en collaboration avec d'autres acteurs de la santé du canton, va chercher des solutions pour essayer de relancer la ligne. En trouvant un financement ou en instaurant un autre système, un tri médical pédiatrique comme il en existe déjà un pour les adultes, relève M. Faiss.

(nxp/ats)