Canton de Zurich

12 décembre 2018 10:06; Act: 12.12.2018 10:37 Print

Locataires virés pour augmenter les loyers

par Christine Talos - Une retraitée a reçu son congé après avoir passé 61 ans dans son logement. L'assureur veut démolir son immeuble pour construire du neuf et ainsi percevoir des loyers plus élevés.

storybild
Une faute?

Alors que le Conseil national débat ce mercredi de l'initiative populaire de l'ASLOCA sur les loyers abordables (voir encadré), leTages-Anzeiger se fait l'écho d'une pratique qui va en augmentant chez les grandes sociétés propriétaires de logements. Celles-ci congédient tous les locataires d'un immeuble pour construire des nouveaux bâtiments et ainsi augmenter les loyers. Conséquence: les locataires de longue date, souvent âgés, doivent déménager.

C'est ce qui arrive en ce moment à Regensdorf (ZH). Swiss Life a décidé de démolir un immeuble des années 50 dans lequel vit depuis 61 ans Margrit Steindorfer. La vieille dame de 89 ans a donc reçu son congé pour le 30 juin 2019 et n'en dort plus depuis. Les 120 autres locataires des lieux ont également été congédiés, tout autant choqués que l'octogénaire.

Selon Swiss Life, une rénovation coûterait trop cher d'autant que l'immeuble doit être adapté aux normes actuelles, avance-t-il. Mais les occupants des lieux ne croient guère à cette explication car le bâtiment est encore en bon état et tout le monde est satisfait de son logement. D'autant que les loyers (1000 francs pour un 4,5 pièces) sont très bas.

Hausse de tous les loyers d'un coup

Pour Walter Angst, de l'association des locataires alémaniques, la manoeuvre est claire: les résiliations en masse sont le meilleur moyen d'augmenter les loyers en une fois, critique-t-il. «Au lieu de réaménager, on sacrifie souvent de bons matériaux de construction pour faire un maximum de rendement». Hic: cela touche souvent les personnes âgées et les locataires à faibles revenus, soupire-t-il.

Cette pratique serait à la hausse, en particulier au sein des grandes sociétés de gestion immobilière, selon le Tages-Anzeiger. Ainsi en ville de Zurich, la part de nouveaux bâtiments a plus que doublé en 10 ans. Et 48% des rénovations ont abouti à des résiliations générales l'an dernier. Les calculs sont serrés, et si une société juge la démolition plus rentable, elle n'hésite pas, explique Walter Angst. D'autant qu'ainsi, elle s'évite les plaintes relatives au bruit pendant les rénovations. Et les futurs loyers, bien plus chers, compensent les pertes de loyers durant les travaux.

«Impitoyable»

Du côté de Regensdorf, on ne comprend pas non plus la décision de Swiss Life. Selon le greffier municipal, des travaux par étapes auraient pourtant été possibles, ce qui aurait permis de mieux aider les locataires à se retourner. Pour la commune, «il est incompréhensible qu'une assurance telle que Swiss Life, qui vit des fonds LPP des assurés, se comporte aussi impitoyablement». L'assureur se défend et explique que s'il n'avait pas résilié les baux, la durée des travaux aurait doublé. Ce qui aurait été pénible pour le quartier et le voisinage, indique sa porte-parole.

Mais les locataires ne baissent pas les bras et ont engagé plusieurs procédures contre leur congédiement. L'organe de conciliation de la commune a été saisi et certains ont déjà obtenu des prolongations de bail. Mais cela ne suffit pas car pour beaucoup, c'est de toute manière la galère pour retrouver un logement à prix abordable dans le quartier. A l'image de Margrit Steindorfer. «Pour bien chercher, il faudrait d'abord avoir un ordinateur et je n'en veux pas», dit l'octogénaire.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • punkygirl72 le 12.12.2018 10:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A Genève aussi

    Pareil à Genève ou j'habite sis rue des Maraichers. Le bailleur (Hospice Général) veut démolir et nous mettre dehors sans proposer de solution de relogement. Pour un organisme social comme le leur c'est aberrant. Du grand n'importe quoi

  • Dede1393 le 12.12.2018 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    gilet jaune nous aussi ?

    Mon Dieu que c est dégueulasse... Certains ont vraiment pas honte.... Notre belle Suisse craint de plus en plus.... De tout coeur avec la retraité !

  • Agent Perturbateur le 12.12.2018 11:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les bras m'en tombent

    Inhumain! A vomir! Comme d' habitude ce sont les plus faibles, les plus vulnérables qui trinquent!

Les derniers commentaires

  • Loinet le 16.12.2018 00:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Locataires contre proprietaires

    On déconstruit, on construit, on loue à qui on veut aussi longtemps qu'on le veut. La marchandisation du sol est poussée au maximum. L'état collabore activement à cette oeuvre en soutirant taxes et impôts.

  • G. Laonte le 13.12.2018 10:21 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un fait

    C'est la faute aux gauchistes comme disent la plupart d'entre nous.

  • Hubert le 13.12.2018 06:37 Report dénoncer ce commentaire

    Inadmissible

    Reconstruire n'est pas le problème, mais expulser les locataires sans solution est inadmissible !

    • None le 13.12.2018 08:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hubert

      Je suis un investisseur privé, un immeuble comme celui n'apporte aucun rendement voir le coûte de l'argent. Qu'est-ce que je fais? Soit je continue à perdre des plumes soit je le vends. En l'occurrence c'est une assurance qui se pose cette question mais cela pourrait très bien être un privé comme vous et moi. Le choix est la vente, le futur acquéreur veut tout raser pour commencer un nouveau projet, il n'a aucune obligation de les reloger, mais il y a un cadre légal qui fait qu'il ne peut pas les virer aussi facilement, ça prendra du temps mais il le fera. Mettez-vous à leur place aussi!

    • allumette le 13.12.2018 10:18 Report dénoncer ce commentaire

      None

      Je ne serais pas fier de prendre leur place! C'est un acte tellement bas de virer les gens de cette manière, c'est à vomir! Vous avez mon opinion.

  • Vdu le 13.12.2018 05:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Httt

    Si personne ne fait rien ça ne s'arrêtera jamais. Ils vont s'occuper de chaque appart jusqu'à ce qu'ils coûtent tous passé 2000.-

  • Reveur d un monde meilleur le 12.12.2018 22:52 Report dénoncer ce commentaire

    Boycote

    Si vous êtes actionnaire boycotez Swiss Life.. et vous deviendrez humaniste en penalisant les sociétés qui n ont aucune morale.

    • None le 13.12.2018 08:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Reveur d un monde meilleur

      Donc si je résume: abat le capitalisme et vive le social communisme!! Je croyais que le 20min regorgeait de PLR et UDC, faut croire qu'il traine aussi bcp de socialistes... Ou alors un jour UDC quand ça les arrange et un autre jour communiste...