Zoug

14 août 2019 18:05; Act: 15.08.2019 10:07 Print

A vendre: appart' de luxe transformé en labo de meth

Un banquier norvégien fabriquait de la drogue de synthèse dans l'un de ses appartements de luxe situé à Zoug. Sa propriété de 7 pièces et demie avec vue sur le lac sera vendue aux enchères.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Près de 2,5 millions de francs. C’est la valeur estimée du logement de 7 pièces et demie situé à Erlimatt, dans la commune d’Oberägeri (ZG), qui sera mis aux enchères à la fin du mois par l’office de recouvrement d’Ägerital. La raison de cette vente? Le propriétaire y fabriquait de la crystal meth maison, rapporte le journal «Zentralplus».

Demeures spacieuses avec vue

Ce petit bijou immobilier comporte une surface habitable d’environ 270 mètres carrés, divisée en deux appartements communicants situés au rez-de-chaussée et au sous-sol du bâtiment. En plus d'une cuisine ouverte et de chambres spacieuses, les deux logements comprennent un patio, un balcon, une cave ainsi que deux places de parking souterraines. Surtout, le bâtiment offre une vue magnifique sur le lac d’Ägeri et les Alpes.

L'ex-propriétaire de ce bien est un banquier norvégien âgé de 42 ans qui avait transformé l'une des deux résidences en laboratoire artisanal de méthamphétamine, fabriquée par ses soins.

Piégé par un voisin bienveillant

C’est un soir de printemps, en 2018, qu’un voisin a averti la police. Il a expliqué avoir aperçu une personne munie d’une lampe de poche rôdant à l'intérieur de l'habitation. Il pensait qu’il s’agissait d’un cambrioleur.

Sur place, les forces de l’ordre ont constaté qu’ils n'avaient pas affaire à un intrus, mais bel et bien au banquier en pleine fabrication de méthamphétamine en cristaux. Quant à la lampe de poche, l’accusé en avait eu besoin à cause d'une panne de courant.

Le financier a expliqué à la police qu’il avait commencé à fabriquer de la crystal meth à la suite de problèmes d’argent. La police a également saisi une grande quantité de 2C-B, un dérivé synthétique de la mescaline qui, comme la méthamphétamine en cristaux, appartient au groupe de la phényléthylamine.

Une complice pour l'aider à construire son labo

En mai, l'homme a été condamné par le Tribunal pénal de Zoug à une peine d'emprisonnement avec sursis de 18 mois. Il a également été condamné à une amende. Cette sentence n'est pas encore définitive: le Norvégien a fait appel.

Le banquier avait également une complice thaïlandaise qui l'avait aidé à mettre en place le laboratoire. Cette dernière a également été condamnée. Tous deux ont été expulsés de Suisse pour plusieurs années.

Un investissement de 100’000 francs à prévoir

Après l’état des lieux, les autorités ont constaté que le logement nécessitait quelques travaux. En effet, il a été quelque peu abîmé par les activités que le banquier y menait. Le descriptif du bien évoque «divers dommages au parquet, aux installations électriques, à la ventilation et aux installations sanitaires». Selon les estimations, le montant des travaux s’élève à 100’000 francs.

(gwa/vsm)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Peuplut le 14.08.2019 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On croit rêver

    On croit rêver ! 18 mois avec sursis pour de la fabrication et du trafic une drogue de synthèse plus dangereuse que l'héroïne ou la cocaine..on vit vraiment au pays des Bisounours !

  • Coyote le 14.08.2019 18:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Désespérant

    C'est quoi cette condamnation? J'ose espérer que c'est une plaisanterie! Et en plus monsieur veut faire appel? Je crois rêver!

  • Cyril Egger le 14.08.2019 18:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    au pays des merveilles

    du sursis pour ça ? pays de bisiunours...

Les derniers commentaires

  • Chris le 15.08.2019 12:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Me

    On risque plus en suisse en volant une branche cailler que en produisant de la méthode On se demande ce que consomment les juges....

  • @Rosetino le 15.08.2019 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Norvègien plus chanceux

    On sait la nationalité c'est bien. Un Suisse n'aurait pas eu de cadeau, ils auraient été voir ses fiches, l'ancienne et la nouvelle.

  • vard's rider le 15.08.2019 08:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    scandal

    si il avait fais du 160 sur l autoroute sa aurai été du ferme #alebatare

  • bip le 15.08.2019 08:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Perspectives d'avenir

    Je crois que je vais me reconvertir. Ça rapporte et c'est à peine punissable.

  • indo le 15.08.2019 08:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    après les big pharmas....

    en Indonésie, c'est la peine de mort et nous le sursis et l'expulsion... heu vit-on sur la même planète? donc bravo la Suisse après les big pharmas, nous allons avoir les labos de meth et autres merdes... quel formidable loi !

    • Non _ OUI le 15.08.2019 12:21 Report dénoncer ce commentaire

      Heu ...

      Peine de mort un peu exagérée non ? Je vuet bien que ce la ne soie pas une peine correcte au vu de l'accusation ... mais de la à crier a la peine de mort faudrait peut-etre se calmer un peu !

    • AH bécédé le 15.08.2019 14:54 Report dénoncer ce commentaire

      peine de mort ? AH

      déja tu cite la peine de mort a part pour un truc très grave de type génocide je pense que la peine de mort devrait pas exister