Votations 9 février

26 janvier 2020 12:26; Act: 26.01.2020 12:32 Print

Loyers modérés: soutien de 4 maires romands

Les maires de Lausanne, Genève, La Chaux-de-Fonds et Bienne appellent à voter oui le 9 février à l'initiative pour des logements abordables.

storybild

Pour les 4 responsables, l'initiative participera à lutter contre l'étalement urbain et à garantir un assainissement énergétique équitable des immeubles. (Photo: Keystone)

Une faute?

A deux semaines du scrutin, les maires de Lausanne, Genève, La Chaux-de-Fonds et Bienne appellent à voter pour l'initiative en faveur de logements abordables. C'est peu fréquent que des responsables d'exécutifs communaux sortent du bois pour une votation.

Grégoire Junod (PS), syndic de Lausanne, Sandrine Salerno (PS), maire de Genève, Théo Bregnard (POP), président de La Chaux-de-Fonds et Erich Fehr (PS), maire de Bienne, rappellent que «le logement est un enjeu crucial dans les villes, où les loyers sont particulièrement élevés», peut-on lire dimanche dans un communiqué de la Ville de Lausanne. Ces maires de trois villes romandes et d'une bilingue s'engagent pour la mise en place d'un taux de 10% de nouveaux logements d'utilité publique en Suisse.

Pour eux, l'initiative permettra d'alléger le budget des familles, des personnes âgées et de la classe moyenne. Elle participerait à lutter contre l'étalement urbain et à garantir un assainissement énergétique équitable des immeubles dans les centres urbains.

«Nous estimons que cette initiative est nécessaire. Il est important pour les villes d'avoir l'appui de la Confédération», a dit le syndic lausannois au Matin Dimanche. La capitale vaudoise présente un taux de 8% de logement d'utilité publique contre 14% à Bienne, une ville dont les logements sont plus nombreux et les loyers beaucoup plus bas, comparés à Lausanne et Genève.

(nxp/ats)