Fédérales 2011

16 juin 2011 13:22; Act: 16.06.2011 13:26 Print

Lumengo pour le Mouvement socio-libéral

Le conseiller national bernois Ricardo Lumengo briguera un nouveau mandat sous les couleurs du Mouvement socio- libéral (MSL).

Une faute?

Avec le soutien du Mouvement socio- libéral, une organisation citoyenne, le Biennois Ricardo Lumengo espère conserver son siège.

Le MSL a été créé il y a quelques mois seulement, a expliqué jeudi son président Samuel Schmid, député au Grand Conseil argovien. Ce mouvement, neutre sur le plan religieux, rassemble des personnes voulant collaborer et participer aux décisions sans devoir se soumettre aux pressions d'un parti.

Ce mouvement, qui affirme compter une centaine de membres, veut participer aux élections fédérales dans plusieurs cantons. Il compte des sections en Argovie, à Zurich et depuis une semaine à Berne.

Sans parti

Agé de 49 ans, Ricardo Lumengo est sans parti depuis qu'il a quitté le Parti socialiste (PS) après avoir été condamné en 1ère instance de fraude électorale lors des élections pour le Grand Conseil en 2006. Premier élu de couleur sous la Coupole fédérale, le Biennois a ensuite été acquitté par la Cour suprême.

Sur le site Internet du MSL, Ricardo Lumengo détaille les raisons pour lesquelles il a décidé d'y adhérer. «Le MSL apporte un autre style dans la manière de faire de la politique. C'est celui de se démarquer clairement du clivage politique gauche-droite», écrit le candidat au Conseil national qui relève que ce mouvement veut répondre aux préoccupations des citoyens.

(ats)