Suisse

17 février 2019 12:40; Act: 17.02.2019 13:21 Print

Malades du cancer à cause de leurs implants

Les femmes portant des prothèses mammaires ont davantage de risques d'attraper un cancer. Des premiers cas isolés ont été recensés en Suisse.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

En Suisse, des femmes ont développé un cancer en raison de leurs implants mammaires. L'autorité de surveillance Swissmedic parle de quatre patientes concernées; la société suisse de chirurgie plastique rapporte cinq cas, affirme ce dimanche la «NZZ am Sonntag».

Les autorités sanitaires ont identifié dans le monde 660 cas de cancer dont le développement est attribuable aux implants mammaires. Neuf femmes sont mortes de tumeurs ayant affecté les ganglions lymphatiques, les poumons ou le foie. Pendant des décennies, ce type d'implants a été considéré comme inoffensif. «Il y a beaucoup d'indices qui pointent vers un risque accru pour les porteuses d'implants mammaires. Mais nous ne connaissons pas encore le lien exact», explique au journal Ulrike Meyer, chercheuse chez Swissmedic.

Pointe visible de l'iceberg

Les autorités discuteraient actuellement de la possibilité de restreindre l'utilisation de ces prothèses. L'UE a créé un groupe de travail international chargé d'enquêter sur ces différents cas. La Suisse y participe en qualité d'observatrice.

Chaque année, près 1,5 million de femmes subissent une augmentation mammaire. Face à ce chiffre, les 660 cas de cancer paraissent négligeables. L'autorité sanitaire américaine pense cependant qu'il ne s'agit que de la pointe visible de l'iceberg puisque seuls les cas signalés par les médecins ont été recensés officiellement.

Nouveau registre mondial

Afin de savoir quels implants posent problème, les autorités doivent désormais rassembler toutes les données issues des différents pays. Le hic: jusqu'à présent, la grande majorité des pays ne dispose d'aucune statistique sur les opérations mammaires. Les seuls à avoir une vue d'ensemble sont donc les fournisseurs, qui sont désormais priés de communiquer leurs données.

En Suisse, Swiss Plastic Surgery a lancé en début d'année un registre national pour les implants mammaires. Les cas de cancer doivent par ailleurs être signalés à un nouveau registre mondial. Les médecins tout comme les fabricants de prothèses doivent par ailleurs signaler tous les cas suspects à Swissmedic.

(ats/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Melanie le 17.02.2019 13:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    naturel avant tout...

    restez naturelles les filles... c'est notre corps et acceptons le comme il est et ne nous comparons pas... la nature est bien faite!

  • Chg le 17.02.2019 12:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vie

    C'est grave, surtout pour les femmes qui ont mis ça, suite au cancer du sein... Pour les autres qui on fait ça juste par besoin de paraître. C'est triste, mais ça montre bien la dérive et les conséquences du monde actuel

  • Un Passant Qui Passe. le 17.02.2019 13:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au dessus c'est le soleil

    Mon avis en tant qu'homme je préfère largement une poitrine naturelle même si elle est petite qu'une énorme refaite. Le faux ne m'intéresse pas, le paraître non plus. Trouvez vous un homme un vrai et pas un chien de la casse qui pense avec son cerveau du bas.

Les derniers commentaires

  • Une Patiente le 18.02.2019 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    Reconstruction mammaire

    Au lieu de critiquer le choix de chacune, on oublie toutes ces femmes qui ont mis des prothèses à la suite d'une reconstruction mammaire à la suite d'un cancer. Perdre un sein pour une femme c'est ne plus se sentir femme. Il faut avoir passé par là pour le savoir. Vous devriez arrêtez de juger systématiquement le choix des gens. La liberté de choisir pour chacun ça vous parle ? un Grand Merci

  • Marina D. le 18.02.2019 15:04 Report dénoncer ce commentaire

    Une femme avec implants

    ça fait sourire ici tout ces "connaisseurs" de prothèses qui critiquent les femmes ou les prothèses elles-mêmes. A la suite de mon 3 ème allaitement, après avoir perdu quasi mes 20 kg de grossesse en 6 mois sans faire de régime, je me suis retrouvée avec 2 cravates pendantes ! Inutile de vous dire que j'en était complexée ! Je me suis fait mettre un bonnet C en harmonie avec mon corps. Aux critiqueurs donneurs de leçons qui jugent, je l'ai fait pour moi, mon mari et les autres ce qu'ils en pensent je m'en moque. Il y aura toujours des sales langues pour la critique de toute façon...

  • implants mammaires le 18.02.2019 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    égoïstes!

    Et pour les hommes il n y a pas d'implants mammaires?

  • Liam Mine le 18.02.2019 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je l'ai dit, des produits français!

    L'organisme français de certification des dispositifs médicaux GMED a décidé de ne pas renouveler le marquage CE de ces implants texturés Allergan dans le cadre de la procédure qui a lieu tous les 5 ans et il a demandé des données complémentaires au fabricant, explique l'ANSM dans un communiqué. 85% du marché! Vendue aussi en Suisse !

  • @beautè intèrieure le 18.02.2019 09:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus d excuse, navrèe!

    Le grand dèfi pour l humanitè c est de s'accepter tel qu'on est! Très peut d'âmes l' on compris. À mèditer svp.