Suisse

14 février 2019 14:16; Act: 14.02.2019 14:36 Print

Malgré les critiques, le cirque mise sur les fauves

La tournée 2019 du Circus Royal se fera avec trois lionnes. Un choix qui devrait, une nouvelle fois, faire réagir les défenseurs des animaux.

storybild

La Suisse compte plus que deux cirques partant en tournée avec des félins (photo prétexte). (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les responsables du Circus Royal, le deuxième plus grand cirque de Suisse, ont récemment annoncé qu'ils repartiront en tournée avec des fauves. Trois lionnes seront de la partie pour les représentations en 2019. Les animaux viennent du cirque allemand Krone et seront dressés par Thomas Lacey, reconnu au niveau international, écrit jeudi «Blick».

Sondage
Faut-il bannir les grands félins et les éléphants des cirques en Suisse?

Dans son communiqué, le Circus Royal explique vouloir continuer à gérer le cirque comme l'aurait voulu son ancien directeur, Peter Gasser, décédé en août dernier. Or selon «Blick», la décision de maintenir les fauves dans le programme est étonnante. Le Circus Royal est en effet régulièrement critiqué par les défenseurs des animaux, qui tentent pas tous les moyens d'interdire les shows avec des félins. Ils avaient même saisis la justice il y a plusieurs années. Le Ministère public saint-gallois avait refusé d'ouvrir une procédure pénale, estimant que les animaux étaient traités correctement.

Des fauves plus que dans deux cirques

Le Conseil fédéral fédéral devrait décider cette année s'il faut établir un catalogue des animaux sauvages interdits dans les cirques itinérants. Cette liste noire est réclamée par la conseillère nationale Irène Kälin (Verts/AG) dans une motion. Elle regrette qu'il soit encore possible d'emmener en tournée des grands félins, des éléphants et des otariidés. La Suisse ne compte plus que deux cirques où ce genre d'animaux sauvages sont régulièrement présents: Gasser-Olympia et Royal. Tous les autres y ont renoncé d'eux-mêmes.

Pour rappel, un premier tour de vis avait été donné en 2015. Depuis, les cantons doivent contrôler l'autorisation de détention chaque année en début de saison. Ils vérifient ainsi le respect des dispositions pour la formation du personnel soignant, les conditions de détention, le logement, les soins et la manière de traiter les animaux. Le canton dans lequel le cirque prend ses quartiers d'hiver et celui d'accueil doivent effectuer les contrôles requis avant et pendant la tournée. Une fiche thématique nationale définit exactement la procédure à suivre et les points sensibles à observer.

(ofu/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Maurice le 14.02.2019 14:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop

    Les coupables sont aussi ceux qui paient pour aller voir ça. Sans eux, Ça n'existerait plus

  • Silly le 14.02.2019 14:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Affligeant

    Content de ridiculiser et humilier çes lionnes ? Animal sauvage veut bien dire çe que ça veut dire... Affligeant

  • Marcelle Ratafia le 14.02.2019 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'y allez pas

    Il suffit de ne pas y mettre les pieds. Pauvres bêtes. Aujourd'hui on ne peut plus ignorer leurs conditions de vie et y aller pour "faire plaisir aux enfant qui ont tellement envie de les voir". Espérons que les gens aient un peu de bon sens. Ce n'est pas gagné.

Les derniers commentaires

  • Grêvédunautremonde le 16.02.2019 14:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non merci

    Les commentaires signalent clairement la bienvenue du retour de l intolérance et de l intégrisme.

  • Malade le 15.02.2019 07:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'aventure

    La signature de MR Horn serait bien pour une fermeture de cette aberration : vive l'aventure,le monde est simplement malade

  • PEAsniper le 15.02.2019 06:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Sur le podium

    A lire les intégristes dans les commentaires, preuve en est que la mode vegan est un nouveau cirque!

  • Freeman le 15.02.2019 06:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Auto-mutilation

    Tuons l art du cirque! Vive le siècle des interdictions et de la culpabilisation ! Mettons nos cerveaux en cage!

  • Calamine le 14.02.2019 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfin un vrai Cirque !

    Si ces animaux sont bien traités, où est le problème ? De nos jours, tout est sujet à polémiques dès que cela touche les animaux voire ne pas les manger parce que ci parce que ça... Trop d'interdits tuent l'interdit !

    • Moi le 14.02.2019 20:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Calamine

      Tu aimerais être enfermé dans une cage pendant plusieurs heures et ensuite faire le "spectacle" devant une horde de clown qui paie pour venir te voir. Non c'est sûre que cette lionne serait moins heureuse dans son habitat naturel...