initiative

12 août 2009 22:45; Act: 12.08.2009 21:40 Print

Mangeurs de viande bannis des restos

Un protecteur des animaux demande que les restaurants mettent les mangeurs de viande à l’écart.

Une faute?

Un défenseur des animaux, Carl Sonnthal, propose d’envoyer aux restaurateurs une missive demandant que les mangeurs de viande soient, tout comme les fumeurs, placés dans des lieux séparés du reste des clients.

«La consommation de viande est incivile, peu chrétienne et cause des dommages considérables aux personnes sensibles. Les enfants, les jeunes de moins de 18 ans, tout comme les végétariens et les végétaliens, doivent être protégés de la vue et de l’odeur même de la viande sanguinolante», demande, en substance, une lettre type.

Carl Sonnthal espère qu’à l’avenir les politiques empoignent ce problème et prennent des mesures. «J’ai comme but ultime une société végétarienne ou, au moins, une réduction drastique de la consommation de viande», déclare-t-il dans le quotidien Die Südostschweiz.

Le président de l’association suisse pour le végétarisme, Renato Pichler, reste sceptique. «Il serait plus important que les restaurants proposent enfin une offre de qualité en plats et divers menus végétariens.»

Le porte-parole de la Protection suisse des animaux, Mark Risi, trouve l’initiative de Carl Sonnthal contre-productive. «Il est plus important, par exemple, que les restaurateurs proposent sur leurs cartes de la viande produite dans le respect des animaux et portant un label reconnu comme tel.»

(jbm)