France Fessenheim

20 mars 2011 18:33; Act: 21.03.2011 09:41 Print

Manifestation pour la fin du nucléaire

Près de 10.000 manifestants venus de Suisse, de France et d'Allemagne, se sont rassemblés dimanche après-midi à Chalampé (Haut-Rhin), près de la centrale de Fessenheim.

storybild

L'Association trinationale de protection nucléaire (ATPN) était à l'origine de ce rassemblement. (Photo: AFP)

Une faute?

Les manifestants ont exprimé leur solidarité avec le peuple japonais et demandé un désengagement du nucléaire en France et en Allemagne.

L'Association trinationale de protection nucléaire (ATPN) était à l'origine de ce rassemblement dont une grande majorité des participants venaient d'Allemagne. La manifestation s'est déroulée sans incidents sur l'île au milieu du Rhin, entre Chalampé et Neuenburg (Allemagne), à une dizaine de kilomètres de la centrale.

«En solidarité avec le peuple japonais, le but de la manifestation est de demander la fermeture immédiate de la centrale de Fessenheim», avaient indiqué les organisateurs en préambule.

La centrale de Fessenheim, en service depuis 1977, est la plus vieille de France. Elle est située au bord du Rhin, tout près donc du territoire allemand, et à quelques dizaines de kilomètres de la Suisse. Parmi les slogans on pouvait lire «Tchernobyl, Fukushima, Fessenheim ?», ou «Switch off» (»Eteignez»).

Les organisations politiques allemandes Die Grünen, SPD et Die Linke étaient représentées. Côté français, Alsace Nature et le CSFR (Comité de sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin) étaient présents. La Suisse était représentée par NWA (Nie wieder Atomkraftwerke, «Plus jamais de centrales atomiques»).

(ats)