Suisse

13 décembre 2017 13:41; Act: 13.12.2017 15:01 Print

Mörgeli déguisé en père Noël se moque de Buttet

L'ex-conseiller national UDC Christoph Mörgeli revient sur la scène politique avec une comptine assassine contre le PDC valaisan ainsi que Christophe Darbellay et Jean-Michel Cina.

Sur ce sujet
Une faute?

On n'entendait presque plus parler de ce côté-ci de la Sarine de l'ancien conseiller national UDC zurichois Christoph Mörgeli depuis son licenciement en 2012 de son poste de directeur et conservateur du musée de l'histoire de la médecine à l'Université de Zurich et sa non-réelection au National en 2015. Mais l'homme, qui écrit désormais dans la Weltwoche, refait parler de lui ce jeudi dans la presse alémanique, sur le site nau.ch. Car déguisé en père Noël, il récite une comptine assassine contre Yannick Buttet et le PDC.

En effet, celui qui est l'un des ténors de l'UDC zurichoise récite dans une vidéo parue sur le site Facebook de son collègue, le chef des finances de l'UDC et conseiller national Thomas Matter (voir plus bas), une poésie qui attaque vertement le conseiller national PDC valaisan, au coeur d'un vaste scandale pour ses frasques avec une ex-maîtresse et son comportement parfois déplacé envers ses consoeurs à Berne.

Christophe Darbellay et Jean-Michel Cina

Mais Christoph Mörgeli s'en prend également à deux autres Valaisans. En l'occurrence Jean-Michel Cina, président de la SSR, accusé dans la vidéo de ramasser l'argent de la redevance radio-TV Billag, et Christophe Darbellay, le conseiller d'Etat PDC qui avait annoncé être le père d'un enfant issu d'une liaison extra-conjugale il y a une année.

La comptine est en suisse allemand. Voici en substance ce qu'elle raconte:

«Qui sonne à la porte au milieu de la nuit, réveillant ainsi la moitié du Valais? Qui fait du vacarme et se cache ensuite dans le jardin? Est-ce que c'est Cina qui réclame de l'argent pour son Billag? Est-ce que c'est Darbellay qui vient à nouveau faire un enfant? Non! C'est Buttet qui s'énerve chez son ex et qui se plaint ensuite. Va-t-il maintenant en tirer les conséquences? Non, non, car il est PDC.»

On le voit: ce n'est pas parce que c'est bientôt Noël que l'on doit se faire des cadeaux...

(cht/nxp)