Suisse

04 juillet 2014 10:43; Act: 04.07.2014 10:50 Print

Normes revues à la hausse pour les véhicules

Dès le 1er août, un véhicule devra remplir des critères plus stricts pour être estampillé «A» sur son étiquette-énergie.

Une faute?

Le Département fédéral des transports (DETEC) a procédé à l'adaptation annuelle. But: éviter que plus d'une voiture neuve sur sept soit classée dans la catégorie la plus performante.

Les véhicules de tourisme mis en vente doivent afficher depuis 2003 une étiquette-énergie. Pour inciter l'acheteur à se tourner vers la voiture ayant les meilleures qualités énergétiques et environnementales, un classement est opéré de la meilleure efficacité (A) et la moins bonne (G).

L'étiquette doit préciser la valeur moyenne des émissions de CO2 des voitures neuves immatriculées. Celle-ci s'élevait jusqu'ici à 148 grammes par kilomètre. Elle est désormais de 144 grammes, précise le DETEC.

(ats)