Wimmis (BE)

10 juillet 2012 14:57; Act: 10.07.2012 15:13 Print

Nourrisson retrouvé mort: la mère relâchée

La mère d'un nourrisson retrouvé mort, dont elle a gardé le cadavre avant de le placer dans une benne à Wimmis (BE), a été libérée vendredi.

Sur ce sujet
Une faute?

Après de nombreuses auditions menées en relation avec la découverte d'un nourrisson mort à Wimmis (BE) en février, la mère a été libérée de la détention provisoire vendredi. D'autres clarifications sont en cours, a indiqué mardi la police cantonale.

La mère avait été appréhendée au mois de juin après de vastes investigations de la brigade Vie et intégrité corporelle de la police cantonale. Selon ses déclarations, la femme a mis l'enfant au monde en octobre 2011 à Wimmis, sans aide extérieure.

Après le décès de l'enfant, elle dit l'avoir gardé dans un premier temps à son domicile. Ensuite, elle a placé le corps dans une benne. Cette dernière a été vidée au mois de février auprès d'une entreprise d'élimination à Wimmis.

Vivant à la naissance

Compte tenu des éléments actuels, la police part du principe que le nouveau-né vivait après sa naissance. Les circonstances qui ont mené à sa mort font l'objet d'autres clarifications demandées à l'Institut de médecine légale de l'Université de Berne.

Le père de l'enfant a également pu être identifié. Les investigations effectuées permettent d'exclure qu'il ait eu connaissance de la naissance et des événements qui ont suivi.

Le corps du nourrisson avait été découvert le dimanche 19 février à Wimmis, sur l'aire d'une entreprise d'élimination. Les recherches entreprises n'avaient dans un premier temps pas permis de retrouver la mère de l'enfant. Le 14 mai, l'urne de la fillette avait été enterrée dans le cadre d'une cérémonie, à Wimmis.

Les investigations ultérieures effectuées par la police cantonale bernoise, également dans d'autres cantons, avaient ensuite mené à l'arrestation de la mère de l'enfant.

(ats)